Olivier Masmonteil accroche ses papillons au restaurant Ledoyen


Deux toiles d’Olivier Masmonteil sont désormais apposées au plafond de l’escalier central du restaurant Ledoyen.

Quand cuisine et peinture se rencontrent…

Des tableaux d’Olivier Masmonteil (peintre exposé par le Musée de La Poste en 2014) viennent d’être accrochés au sein du restaurant Ledoyen, un des lieux phares de la gastronomie parisienne.

Il est des proximités, des parallèles auxquelles on ne songe pas spontanément. Par exemple, distants en apparence, l’art culinaire et l’art pictural auraient-ils ainsi des accointances, des choses en commun ?

Pour Olivier Masmonteil, les deux disciplines ne sont pas étrangères l’une à l’autre, pas si éloignées.

Olivier Masmonteil. (photo Pierre Douaire)

« Dans les ateliers de la Renaissance, des spécialistes des visages, des fleurs, des meubles, des draperies contribuaient aux œuvres conçues par les grands maîtres, la méthode n’a d’ailleurs pas disparu aujourd’hui, rappelle le peintre, de la même manière, dans les cuisines des restaurants de haute gastronomie, depuis des lustres les chefs s’entourent d’experts en sauce, en pâtisserie, de sommeliers, d’écaillers… »

Les tableaux ont été dévoilés jeudi 21 septembre par Yannick Alléno et Olivier Masmonteil, en présence de Jeanne d’Hauteserre, maire du 8ème arrondissement de Paris (à droite sur la photo).

Amateur et collectionneur d’art, Yannick Alléno, le chef triplement étoilé du Pavillon Ledoyen, restaurant « historique » du bas des Champs-Elysées, partage ce sentiment.

Aussi, quand il s’est agi de marquer les 225 ans de l’existence de l’établissement, c’est presque naturellement qu’il a pensé faire appel à un plasticien. Et spécialement à Olivier Masmonteil, dont il connaissait et appréciait le travail.

« On m’a demandé de créer des œuvres destinées à recouvrir les plafonds de l’escalier central du bâtiment, raconte l’artiste, j’avais carte blanche pour ce projet que j’ai finalisé sur place durant le mois d’août. »

Paysagiste, affectionnant de travailler sur de grandes surfaces (il a aussi eu sa période « petits formats »), le peintre a choisi de créer des voûtes de nuages sur lesquelles il a disposé des nuées de papillons.

« Ce thème permettait une grande liberté dans le traitement et le jeu des couleurs, et à travers lui, c’est l’idée de l’éphémère que j’ai voulu mettre en avant, explique-t-il, l’éphémère de la beauté – son renouvellement également -, celui des papillons, des œuvres d’art, et aussi dans ce lieu celui de la gastronomie. »

En 2014, dans le cadre de l’exposition « La tête dans les nuages », proposée par le Musée de La Poste, Olivier Masmonteil avait présenté une série de petits formats paysagers intitulée « Quelle que soit la minute du jour ».

Concevoir une œuvre apposée à l’horizontal au-dessus des convives-visiteurs s’est révélé un exercice singulier.

Le peintre a dû adapter son travail aux différents angles de vue possibles pour regarder les tableaux : du rez-de-chaussée, de l’escalier, de la coursive à l’étage…

« J’ai aussi tenu compte de la lumière particulière du lieu, avec ses zones sombres, ses éclairages artificiels domestiques, ses quelques passages de lumières du jour, précise-t-il, il a fallu positionner les tableaux à plusieurs reprises et procéder à des réajustements de couleurs, de contrastes. »

Dévoilés officiellement hier en présence de l’artiste, les tableaux sont désormais exposés aux clients du restaurant parisien. En approche apéritive ou/et en congé digestif.

Rodolphe Pays

Depuis 1792

L’actuel restaurant Ledoyen a d’abord été une modeste auberge ouverte en 1779 par un nommé Desmazure.

Située à proximité de la place Louis XV – place de la Concorde aujourd’hui -, l’établissement a ensuite été loué à Antoine-Nicolas Doyen (dit aussi Ledoyen) qui l’aménage et l’ouvre en 1792.

Le restaurant reçoit alors fréquemment les membres de la Convention (qui siégeaient tout près, au Jeu de paume du jardin des Tuileries).

Il n’a depuis jamais cessé d’être un lieu prisé. Doté de trois étoiles au Guide Michelin, il est depuis 2014 dirigé par Yannick Alléno, un des chefs les plus réputés de la cuisine Française.

 

Publicités

0 Responses to “Olivier Masmonteil accroche ses papillons au restaurant Ledoyen”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 143 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 281,795 visites

%d blogueurs aiment cette page :