Archive pour octobre 2012

Commémoration des cent ans du vol postal Vélizy-Pauillac : un des beaux événements de la rentrée… 2013

Sébastien Hournau et Joël Loison, les maires de Pauillac et Vélizy-Villacoublay, lors de la présentation à Bordeaux mercredi dernier du « Centenaire de la poste aérienne Médoc 2013 ».

En septembre 2013, les villes de Pauillac et de Vélizy-Villacoublay commémoreront le centenaire du premier vol transportant du courrier sur une longue distance. La Poste et l’Adresse Musée de La Poste seront du voyage.

Trois années marquent l’histoire de l’aviation postale. En 1911, le français Henri Péquet transporte pour la première fois – c’était en Inde et pour le compte de l’Angleterre – du courrier par avion. Sur 10 km et en 27 minutes. L’année suivante, André Nicaud achemine des plis de Nancy à Lunéville, en Lorraine. Sur 27 km et en 17 minutes. Le premier vol sur une longue distance, qui préfigure déjà les lignes ouvertes ensuite par Latécoère, intervient lui en 1913. Emmanuel Ronin, aux commandes d’un avion Morane-Saulnier, relie ainsi Vélizy-Villacoublay, en région parisienne, à Pauillac, dans le Médoc. Presque 600 km en un peu moins de 7 heures (avec une escale pour réparation à Vendôme et une autre prévue dès le départ à Poitiers). A bord, des sacs de courrier à destination des Antilles et de l’Amérique du sud. Parvenus à Pauillac, ces sacs seront ensuite transférés sur le paquebot-poste « Le Pérou ». L’aventure de la poste aérienne démarre…

Pour fêter le centième anniversaire du vol Vélizy-Pauillac, un important événement initié par l’association Centenaire de la poste aérienne Médoc 2013 se prépare activement. Les deux communes sont dans cette perspective déjà à pied d’œuvre depuis plusieurs mois. Et de nombreuses associations y prennent leur part. Ainsi que beaucoup de partenaires, dont La Poste. Et le musée de La Poste. La plupart d’entre eux étaient réunis mercredi dernier dans des locaux de La Poste de Bordeaux pour une présentation des festivités qui se dérouleront en septembre 2013 (photo). Déjà au programme : la réédition du vol avec un ULM semblable au Morane-Saulnier, un meeting aérien, des animations, conférences, visites, expositions philatéliques… Ce sera à coup sûr une des très belles fêtes de la rentrée 2013. (RP)

Transports postaux : l’existence de l’électrique précède l’essence…

Une nouvelle vignette libre service d’affranchissement bientôt disponible au musée. Un hommage aux véhicules électriques…

Une quinzaine de véhicules postaux électriques achemine quotidiennement du courrier dans Paris. Ces voitures de marque Mildé relient ainsi différents établissements postaux de la capitale. Les moteurs de ces fourgons, dont l’autonomie est de 50 km, donnent toute satisfaction à la poste : ils sont utilisés tous les jours de 5 h du matin à 22 h – avec 650 kgs de courrier à bord – sans qu’aucun incident ne soit jamais signalé. Au point qu’il est déjà envisagé d’exploiter ces véhicules plusieurs années durant. Avec une restriction quand même : la poste, pour des raisons de sécurité, impose une vitesse n’excédant pas 20 km/h… En cette année 1904, les services rendus par ces véhicules postaux entièrement électriques – équipés de moteurs de type différentiel à 2 induits indépendants – font école. Les grands magasins parisiens se dotent ainsi également d’une flotte de fourgons du même type pour livrer leurs clients. Mais à partir de 1907, les véhicules à essence prendront le dessus. Un siècle plus tard, l’électrique est – sinon dans tous les moteurs – dans toutes les têtes. Et aussi sous le capot de nombreuses voitures postales.

En hommage à ces fourgons électriques construits par la Société des automobiles Mildé (installée à l’époque dans le 17ème arrondissement de Paris et, dans la toute proche banlieue, à Levallois-Perret), l’Adresse Musée de La Poste mettra en vente dans quelques jours une nouvelle vignette libre service d’affranchissement (LISA). Elles est illustrée d’un postier installé au volant d’un de ces véhicules marqués « Postes et Télégraphes ». (RP)

Vignette LISA « Fourgon électrique Mildé », disponible à partir du 16 octobre à l’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugirard, Paris 15ème.


Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 184 autres abonnés

Nos sujets

Rodolphe Pays

Les archives

Des chiffres

  • 346 520 visites