Archive for the 'Calamity Jane' Category

Le Musée fait son cinéma le 10 février : The Plainsman de Cecil B. Demille

Le Musée fait son cinéma le 8 février : Wild Bill de Walter Hill

Projection dans l’auditorium de l’Adresse Musée de La Poste, à partir de 20h00, entrée libre dans la limite des places disponibles. Exposition Calamity Jane. Mémoires de l’Ouest ouverte dès 19h00.

L’Adresse Musée de La Poste fait son cinéma !

Dans le cadre de son exposition Calamity Jane. Mémoires de l’Ouest, l’Adresse Musée de La Poste vous propose un cycle Cinéma exceptionnel du 7 au 10 février 2011, dans son auditorium :

Lundi 7 février 2011 – 20h00 : Calamity Jane (La blonde du far West) de David Butler avec Doris Day et Howard Keel (1953-97 min) – Time Warner.

Mardi 8 février 2011 – 20h00 : Wild Bill de Walter Hill (1955-1h38) avec Jeff Bridges et Ellen Barkin.

Mercredi 9 février 2011 – 20h00 : The Paleface (visage-pâle) de Norman Z. McLeod avec Jane Russel et Bob Hope (1948-91 min) – Paramount.

Jeudi 10 février 2011 – 20h00 : The Plainsman (Une aventure de Buffalo Bill) de Cecil B. Demille avec Gary Cooper et Jean Arthur (1936-2h15) — Paramount.

La visite de l’exposition Calamity Jane. Mémoires de l’Ouest pourra se faire à partir de 19h00 (entrée gratuite).
Soirées film gratuites dans la limite des places disponibles
(renseignements / réservations : 01 42 79 24 24 / reservation.dnmp@laposte.fr)

Soirée Facebook « Calamity Jane » : Jour J !

Jeudi 9 décembre 2010. C’est le jour J, sous la neige parisienne. La 2e soirée Facebook de l’Adresse Musée de La Poste s’organise ce 9 décembre au soir avec une thématique autour de Calamity Jane, en lien avec notre exposition temporaire du moment. Si l’on souhaite que tous les fans viennent avec un « dress code » Far-West, nous ne vous en tiendrons pas rigueur non plus ! Pour cette soirée particulière, des animations en nombre sont prévues : table de poker avec un joueur « très spécial » (on ne vous en dit pas plus), photographe du Far-West qui vous tirera gracieusement votre portrait « Western », piste au trésor avec un coffre improbable, jeux de dés, recherche de pépite d’or (pas des vraies…) et d’hors-la-loi perdus dans les collections permanentes, tirs à la carabine, énigmes et soirée danse « Country ». Sans oublier la projection d’un film-docu’ inédit – réalisé pour cette soirée – intitulé « Profession : Calamity », réalisé par l’historien de Calamity, Gregory Monro, qui sera présent pour répondre à toutes vos questions… . Le tout s’achevant sur un tirage au sort de lots à gagner en lien avec l’univers postal (mais non, pas des timbres-poste !). Sans compter des cup cakes salés et sucrés à volonté (jusqu’à épuisement de nos importantes réserves 😉 arrosés de diverses boissons (variées mais non alcoolisées). Une soirée pour nos fans, grands et petits, une soirée où NOUS VOUS ATTENDONS nombreux – neige ou pas !

Un beau livre : Calamity Jane. Mémoires de l’Ouest

Calamity Jane est un personnage de légende, la figure de l’Ouest par excellence. Mais si beaucoup en connaissent la caricature, par les films, les feuilletons comme Deadwood ou la BD de Lucky Luke, il n’est pas si aisé de retracer le parcours de cette aventurière. Elle-même a confié à la fin de sa vie : « Un nommé Mulog me demande l’histoire de ma vie et tu aurais dû entendre les mensonges que je lui ai raconté. Le vieil abruti. Il a dit qu’il ferait de l’argent pour moi en les vendant… ». Cet album suit l’existence de cette femme pas comme les autres, qui a vécu au jour le jour souvent d’expédients et qui a traversé un monde qui lui-même vivait au jour le jour : la ruée vers l’or, la construction du chemin de fer, les guerres contre les Indiens. Une tranche de vie incroyable, une sorte de concentré de tous les éléments du Far-west cinématographique.

L’auteur, Grégory Monro, un passionné de Calamity Jane depuis l’enfance, a mis dix ans pour préparer ce livre. Il a réuni, grâce à de nombreux voyages aux États-Unis, une documentation exceptionnelle tant du point de vue des témoignages que de l’iconographie. On pourra découvrir ainsi la totalité des clichés de Calamity pris au cours de son existence, les maisons où elle a vécu, les saloons qu’elle fréquentait, les villes qu’elle a traversées, les photos de ses maris, des célébrités qui ont partagé sa vie, bandits, joueurs de poker, chercheurs d’or, ou de grands chefs indiens dont les noms ont marqué l’histoire (MAT).

Ouvrage par Grégory Monro, dirigé par Valérie Leplouhinec, édition Hoëbeke,  24 x32 cm, 30 euros.

Un très beau vernissage Far-West !

Ce 25 octobre au soir, ce sont près de 400 personnes qui se sont pressées dans les trois salles d’exposition autour de Calamity Jane. Mémoires de l’Ouest. Un vernissage des plus réussis où était présenté LE manuscrit de Calamity Jane, contenant les lettres à sa fille. L’ensemble de l’exposition, de la vie quotidienne dans le Far-West aux moments de vie de Calamity Jane, a beaucoup plu aux invités présents, tout comme les films témoignant de l’histoire de cette époque révolue dans l’Ouest américain. Le livre sur les mémoires de Calamity Jane, édité pour l’occasion, était également présenté et en vente à la Boutique du musée. Un collector de quatre timbres (à validité permanente pour la France) peut l’accompagner, également en vente à la Boutique et à l’Espace timbres du musée. Un événement réussi qui devrait attirer petits et grands autour d’une histoire mythique et hors du commun (LA).

Cupcakes « Calamity Jane » lors du vernissage © L’Adresse Musée de La Poste, Paris.

Grand vernissage pour Calamity Jane !

L’Adresse Musée de La Poste ouvre ce 25 octobre son exposition Calamity Jane. Mémoires de l’Ouest pour un vernissage (sur invitation) très « Far-West« . Cette exposition, en lien avec la sortie du livre de Grégory Monro qui a inspiré l’événement, propose, dans les salles des étages du musée, un large aperçu du quotidien de l’Amérique de la seconde moitié du XIXe siècle, dans une ambiance de saloons et de bêtes à cornes.
Calamity Jane, de son vrai nom Martha Canary (1856-1903), en est la vedette. Cette femme, hors du commun pour l’époque, a marqué son temps, par son histoire, ses actions et son engagement – que ce soit aux côtés de l’armée, dans les campagnes contre les indiens ou dans la prospection d’or. De nombreuses photographies et des objets patrimoniaux emblématiques animent cette exposition, ouverte jusqu’au 12 mars 2011 (LA).

Un chariot du Far West dans une des salles d’exposition © L. Albaret, L’Adresse Musée de La Poste, Paris.


Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 139 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Plus de photos

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 271,262 visites