Archive for the 'La philatélie' Category

Les philatélistes se fédèrent…

Quatre vingt dix ans se sont écoulés depuis la création de la Fédération française des associations philatéliques qui, en dehors de sa mission de fédérer toutes les associations philatéliques, se veut aujourd’hui la première source d’information face au collectionneur, qu’elle défend. Elle organise des concours et a également le rôle de médiateur entre les philatélistes, la Poste et les négociants et experts.

C’est lors du Congrès philatélique de Paris du 3 juin 1922, que se tient l’assemblée générale constitutive de la « Fédération de sociétés philatéliques françaises » (FSPF). Maurice Langlois est élu président de cette association regroupant au moment de sa création 37 sociétés philatéliques. Mais la FSPF a véritablement son origine dans la Société française de timbrologie (SFT) fondée en 1874. En 1899, une première Fédération française de philatélie voit le jour, mais, faute de moyens, n’a qu’une existence éphémère.

La Fédération des sociétés philatéliques françaises s’organise dans les années 1930 autour d’une revue La Philatélie Française (1931), d’un règlement pour ses expositions puis, dès 1938 d’une « Journée du Timbre ». Cette dernière bénéficie, à partir de 1944, d’une émission philatélique annuelle. Elle est officiellement instituée par l’administration des Postes en 1946. Le 1er janvier 1995, la FSPF devient, « Fédération française des associations philatéliques » (FFAP). (MN)

Journée du timbre, timbre-poste dessiné par R. Louis, gravé en taille-douce par H. Cortot, 1944. © L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste, DR.

Les Grands Prix de l’Art philatélique

C’est durant le Salon philatélique d’Automne qui s’est tenu cette année du 3 au 6 novembre, à l’Espace Champerret (Paris 17e) que  sont annoncés les résultats des délibérations du jury des Grands Prix de l’Art philatélique. L’Adresse Musée de La Poste qui en fait partie, participe ce matin à la cérémonie officielle de remise de ces prix.
Cette année, le Grand Prix de l’art philatélique français est décerné au bloc de timbres-poste sur le thème du « 800 ème anniversaire de la cathédrale de Reims », dessiné et gravé par Elsa Catelin. La Grande-Bretagne obtient le Grand Prix de l’art philatélique européen pour le bloc de timbres-poste « London 2010 » avec une reprise de timbres anciens à l’effigie de Georges V, imprimé en taille-douce et le Grand Prix de l’art philatélique pour les TOM, collectivités territoriales et Andorre français est décerné au bloc de Saint-Pierre et Miquelon de la série « Saint-Pierre autrefois », imprimé en offset, créé par Marie-Laure Drillet. (MN)

Cérémonie de remise des prix, mairie du 9e arrondissement de Paris © Photo L’Adresse Musée de La Poste, Paris, DR.

Un Cabinet des trésors en hommage à Marie Curie

Dans le cadre de l’année internationale de la chimie, La Poste célèbre le centième anniversaire de l’attribution du Prix Nobel dans ce domaine à Marie Skłodowska Curie (1867-1934) en émettant un timbre-poste à son effigie le 28 janvier 2011. Aussi, l’Adresse Musée de La Poste commémore l’événement et propose, depuis le 15 avril 2011, dans son Cabinet des trésors (salle 11), une exposition autour de cette célèbre physicienne et chimiste, dont le nom reste lié à la découverte du radium. Les visiteurs peuvent ainsi découvrir, durant les trois prochains mois, quelques pièces philatéliques rares des années 1938 et 1967 à l’effigie du couple de scientifiques Pierre et Marie Curie. (MN)

Marie Curie, maquette du timbre-poste, dessin de Jean Pheulpin, 1967 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste, DR.

Timbres des Outre-mer : une particularité du Musée !

Le saviez-vous ? Les territoires d’Outre-mer ont le privilège d’émettre leurs propres timbres-poste. Ces timbres sont un moyen de commémorer,  honorer un événement, un personnage ou une particularité de la région. Exotiques et colorés, ils nous renseignent sur les coutumes et traditions locales ainsi que sur la faune et la flore. L’espace timbres de l’Adresse Musée de la Poste dispose de toute la diversité de cette production et la propose à la vente.

Philatéliste ou amateur de beaux timbres-poste attiré par ces curiosités d’Outremer, venez découvrir et acquérir ces timbres de Nouvelle Calédonie, Mayotte, Polynésie, Wallis et Futuna, Saint Pierre et Miquelon  ou encore les Terres Australes et Arctiques Françaises (AP).

Attention : ces timbres sont uniquement utilisables pour l’affranchissement du courrier à partir du pays d’origine.
© Timbres d’Outre-mer, L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste, DR.

Le 18 février 1911, Péquet s’envole avec du courrier…

… et réalise la première liaison aéropostale de l’Histoire. Pour cet anniversaire, La Poste émet ce 18 février 2011 – cent ans après – un timbre-poste de poste aérienne (ci-contre) commémorant cette liaison qui a fait date.

À l’origine mécanicien, Henri Péquet réalise son premier vol sur un avion en octobre 1909 au meeting allemand d’Hambourg. Le 30 juin 1910, il obtient son brevet de pilote, le n°88, décerné par l’Aéro-Club de France. Engagé dans plusieurs meetings, reconnu comme un aviateur sérieux, il rejoint comme pilote d’essai la Humbert Motors Company, société anglaise d’aviation.

C’est sur un avion Sommer appartenant à cette société qu’il effectue le premier vol de transport du courrier… en Inde. Alors que l’Exposition Universelle des transports et de l’industrie se tient à Allahabad en Inde, la Humbert Motors Company, qui est présente dans le cadre de l’exposition, se fait une publicité en transportant du courrier entre Allahabad et Naini Junction, séparées par le Gange et distantes de 10 kms. Quelques milliers de lettres et 400 cartes postales signées de la main du pilote décollent ainsi le 18 février 1911, le jour de la festival de Punta Kumbha qui rassemble plus d’un million d’Indous tous les 12 ans sur les rives du Gange. Ce fameux vol durera 27 mn, et sera la première liaison aéropostale de l’histoire (LA).

Le timbre-poste émis le 18 février 2011, représentant Henri Péquet (disparu en 1974) et évoquant un temple indien. Création Jame’s Prunier, gravure d’André Lavergne, procédé mixte taille douce/offset. Ce timbre est vendu à l’unité ou en mini-feuille de 10 timbres à l’Espace Timbres de l’Adresse Musée de La Poste © L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste, DR.

Le « Panorama » du Musée accueille les timbres de l’année 2010

Le visiteur peut désormais découvrir l’ensemble des 168 timbres-poste émis en 2010 qui viennent d’intégrer en ce début d’année, le « Panorama » des timbres-poste français, exposé en salle 11, de l’Adresse Musée de La Poste.

Réalisé en 1999 par le musée, sur le concept de Michel Coste, chercheur à l’École des hautes études en sciences sociales, (EHESS), ce « panorama du timbre-poste » unique au monde, compte aujourd’hui près de 4600 timbres émis en France depuis 1849. Parmi les timbres qui ont marqué l’année 2010, on notera l’émission de la Marianne Solidarité Haïti créé pour venir en aide aux victimes du séisme du 12 janvier – timbre vendu en Premier Jour au Musée. La Poste rend également hommage à deux grandes figures emblématiques de l’œuvre caritative, avec deux timbres à l’effigie de l’Abbé Pierre et Mère Teresa.

Plusieurs timbres innovants ont également marqué cette année : le timbre Football, tu y crois ? A fond !, premier timbre recto verso, imprimé en héliogravure sur les deux faces, enduit d’un colorant alimentaire vert, pouvant se coller d’un coté ou de l’autre. Malgré cette innovation, ce timbre a reçu le prix Citron de la CNEP en 2010. À signaler également, le bloc-feuillet Les papillons, crée par Christophe Drochon, qui a reçu le Grand Prix de l’Art Philatélique 2010, bloc imprimé en offset avec pose d’un film iridescent complété d’un gaufrage. Enfin, de nombreux carnets autocollants ont été émis sur le thème de la musique, de l’eau, de l’art roman en France, du sourire, sans oublier le carnet féministe et engagé Contre les violences faites aux femmes (MB).

Installation du panorama © L’Adresse Musée de La Poste, Paris. DR.

Les blocs-feuillets des capitales européennes au musée…

L’Espace Timbres de l’Adresse Musée de La Poste vous propose bon nombre de timbres-poste, de collection et autres. Parmi ceux-ci, notre coup de coeur va vers les blocs des capitales européennes.

La série « Capitales européennes » est une émission annuelle de La Poste qui existe maintenant depuis 2002. Ce sont en général des blocs-feuillets de quatre timbres-poste, consacrés aux monuments d’une capitale d’un pays de l’Union européenne.
Rome (2002), Luxembourg (2003), Athènes (2004), Berlin (2005), Nicosie (2006), Bruxelles (2007), Prague (2008) ont donc déjà été traitées dans cette série. Deux blocs-feuillets sont encore disponibles à la vente : Lisbonne (émis en 2009) et, depuis le 8 novembre dernier, Paris. Le bloc sur Paris est imprimé en héliogravure par Stéphane Humbert-Basset. Il compte quatre timbres-poste à 0,58 € (tarif France pour une lettre de 20 g), il est vendu à 2,32 € (LA).


Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 143 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 278,962 visites