Archive for the 'Créations d’artistes' Category

Arman à l’affiche de l’expo Créations d’artistes

Parmi les oeuvres exposées salle 12 de l’Adresse Musée de La Poste, le public pourra apprécier jusqu’au 29 janvier 2011, quelques dessins originaux d’une des figures emblématiques de l’art de l’après-guerre : Armand Pierre Fernandez, dit Arman.

Membre fondateur du Nouveau réalisme, mouvement préconisant de nouvelles « approches perspectives du réel », Arman (1928-2005) développe une œuvre en lien direct avec son époque, utilisant comme matière artistique des objets manufacturés produits par la société de consommation. Mais c’est dans les années 1950 qu’il commence ses premiers travaux sur la destructuration. Dix ans plus tard, il réalise sa première découpe de violon et exécute en public des happenings en invoquant la colère d’objets. Il débute ensuite une collaboration avec Renault : c’est le début de « l’art industrie » et, plus tard, il se consacre aux inclusions en béton et réalise des accumulations d’ordures.

En 1996, La Poste lui rend hommage, en reproduisant sur un timbre-poste, une de ses oeuvres dont voici le projet. Sa surface est saturée d’empreintes de fragments de violoncelles qui s’organisent et se multiplient, selon des données picturales qui semblent répondre à la fonction musicale qu’un tel objet est encore susceptible de suggérer. 48.841189 2.316892

Créations d’artistes, salle 12 des collections permanentes (15 septembre 2010 – 29 janvier 2011).

A noter que le Centre Pompidou consacre actuellement une exposition rétrospective à Arman.

Arman, projet du timbre-poste, Arman, 1996. © L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste , ADAGP, Paris 2010.

Couvercle de conserve + timbre = « Timbré de conserve » de…Nicole Bayle

À l’occasion de l’exposition Créations d’artistes dans la salle 12 de l’Adresse Musée de La Poste, l’artiste Nicole Bayle expose ses 130 « Timbrés de conserve ». Diplômée de l’École nationale des arts décoratifs, Nicole Bayle a enseigné les arts plastiques en Seine-Maritime. Après ses cours, elle continuait de créer, et notamment depuis plus de 20 ans des œuvres d’art postal. Retraitée depuis peu, elle s’adonne à son projet de tricot le plus long du monde (34,30 m) commencé il y a cinq ans  et exposé quelques jours par an sur les galets de la plage de Dieppe (Guiness des Records).

Les 130 « Timbrés de conserve » exposés, recto et verso, à l’Adresse Musée de La Poste sont des objets du quotidien, détournés de leur fonction utilitaire et réunis jour après jour pendant cinq ans par l’artiste. Ils deviennent des supports à l’imaginaire et se trouvent investis d’une vie nouvelle. Tout part du timbre, de son sujet, de son dessin, des ses couleurs, de ses lignes. Le pinceau ou les collages de Nicole Bayle s’affranchissent des dimensions habituelles de cette image, dépassent son cadre dentelé, et comme par effet de zoom arrière, le redimensionnent pour nous proposer une vision élargie. Le visiteur pourra également admirer « l’Arche de Noé » entièrement réalisée avec des timbres-poste anciens de 1900 à 1938 (PR).

Créations d’artistes, salle 12 du musée, jusqu’au 29 janvier 2011.
« Timbrés de conserve » : « Vacances – Conservation du littoral », « Meilleurs vœux – Meilleurs vœux à conserver » ; « 3e millénaire, meilleurs vœux – Conserve du site net », 2001 © Nicole Bayle

Créations d’artistes… une exposition au musée

D’une enveloppe décorée au projet finalisé d’un timbre-poste, l’exposition Créations d’artistes qui débutera le 15 septembre 2010 dans la salle 12 de l’Adresse Musée de La Poste, mettra en lumière quelques œuvres témoins de la création artistique postale du XXe siècle.

Marc Pessin, Nicole Bayle, Raymond Moretti, Arman… – leur point commun : avoir profondément marqué l’histoire de l’art et la création postale contemporaine.

Certains de ces artistes s’inspirent du système postal qui devient un élément de composition de l’œuvre, détournée de sa fonction première, et s’inscrivent, comme Nicole Bayle avec ses 130 « Timbrés de conserve », dans le courant artistique appelé Art Postal. D’autres, comme Arman, acceptent de réaliser des œuvres pour La Poste et les voient reproduites sur des milliers de timbres-poste. Arrivent enfin ceux qui créent, à partir d’une correspondance, une œuvre d’art affranchie (Mail Art). Le réseau postal devient alors un canal par lequel chemine, se révèle un vrai message artistique. Une exposition originale et décalée, à ne pas manquer.

Créations d’artistes, salle 12, 15 septembre 2010 – 29 janvier 2011

Arman, maquette du timbre-poste, Arman, 1996. © L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste © ADAGP, Paris 2010.


Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 141 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Plus de photos

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 273,211 visites