Street art : l’ECOWORLD de SP 38 exposé en Normandie lors d’un festival dédié à la transition écologique


Dédié à la transition écologique, le festival Les pluies de juillet s’est tenu le week-end dernier à Villedieu-les-Poêles, dans le département de la Manche.

Le street artiste et affichiste SP 38 a créé une œuvre à l’occasion du festival Les pluies de juillet qui s’est tenu ce week-end en Normandie.

Oui, il arrive qu’il pleuve en Normandie… Même en juillet.

Mais il n’y tombe pas que des averses. De fortes ondées de culture, de musique et de gastronomie mêlées s’y abattent aussi. Et pas moins rafraîchissantes.

Pour Les pluies de juillet, SP 38 a créé une œuvre opportunément intitulée « Ecoworld ».

Les initiateurs du festival Les pluies de juillet, dont la deuxième édition s’est tenue cette fin de semaine à Villedieu-les-Poêles, dans le pas toujours suffisamment connu département de la Manche, viennent une nouvelle fois d’en apporter la preuve.

Au programme de cette manifestation placée sous le signe de la transition écologique : concerts, projections de films, débats, conférences, rencontres, gastronomie… Et expositions.

SP 38 avait notamment contribué en 2016 au projet Ralentir Street art, série de fresques réalisées successivement par une dizaine de street artistes sur la palissade du chantier de rénovation du musée.

Parmi les plasticiens invités, SP38, affichiste internationalement reconnu dont le Musée de La Poste suit le travail depuis plusieurs années. Il avait notamment contribué en 2016 au projet Ralentir Street art, la série de fresques réalisées successivement par une dizaine de street artistes sur la palissade du chantier de rénovation du musée.

Pour Les pluies de juillet, SP 38 a créé une œuvre opportunément intitulée « Ecoworld ». Fidèle à sa pratique éprouvée depuis maintenant de longues années – en particulier à Berlin où il réside et travaille depuis 1995 -, il a aligné des caractères rouges, longilignes et entrelacés. Une esthétique qui oblige à l’attention pour mieux faire passer le message.

Jérôme Mesnager a glissé quelques-uns de ses « hommes blancs » dans l’œuvre de SP 38.

Aux côtés des lettres, des chevrons arc-en-ciel symbolisent aussi l’universalité.

La fresque est également le fruit d’une collaboration : le street artiste Jérôme Mesnager (présent l’an dernier lors de la première édition du festival), y a glissé quelques-uns de ses célèbres « hommes blancs », silhouettes évoquant la lumière, la force et la paix.

Oui, il arrive qu’il pleuve en Normandie. Et on en redemande…

Rodolphe Pays

En savoir plus sur SP 38 : http://sp38.com/

Et sur le festival Les pluies de juillet : https://www.lespluiesdejuillet.org/

 

Publicités

0 Responses to “Street art : l’ECOWORLD de SP 38 exposé en Normandie lors d’un festival dédié à la transition écologique”



  1. Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 166 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 316 839 visites
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :