Jame’s Prunier a créé le timbre commémorant le 50ème anniversaire du premier vol du supersonique franco-anglais « Concorde »


Même sur des liaisons essentiellement réduites à la traversée de l’atlantique, le supersonique franco-anglais « Concorde » va exister avec panache de 1976 à 2003.

Le 2 mars 1969, le prototype 001 de Concorde effectue son premier vol.

Pour marquer le cinquantenaire de cet événement, La Poste émet le 4 mars un timbre et une mini-feuille créés par le peintre et illustrateur passionné d’aviation Jame’s Prunier.

Il a établi et provoqué toutes sortes de records. Il est avant tout allé plus haut, plus vite que ses semblables (pas que ses concurrents, puisqu’il n’en avait pas). Il a été le premier à utiliser des techniques devenues aujourd’hui règles communes.

Pour marquer le cinquantenaire du premier vol de « Concorde », La Poste émet le 4 mars un timbre et une mini-feuille créés par le peintre et illustrateur passionné d’aviation Jame’s Prunier.

Des dizaines de timbres lui ont été consacrés. Un homme d’affaires anglais l’a emprunté plus de 700 fois…

Il a suscité la fierté, l’émerveillement, favorisé des ententes réputées improbables. Il a aussi fait naître la jalousie de certains de ceux qui avaient renoncé à suivre les mêmes traces. Il était et restera unique.

La « mini-feuille »…

On le regarde aujourd’hui – et pas que dans l’hexagone – comme on regardait le France, avec admiration et nostalgie. Le Concorde a pris sa retraite après à peine trente ans de très bons et très loyaux services.

A son corps défendant. Parce qu’à être singulier, il dérangeait trop, s’était attiré les foudres des bien-pensants, des bien-puissants. C’était il y a plus de quinze ans déjà.

L’aventure trouve ses sources à la fin des années 1950. Face au développement des liaisons aériennes, Américains, Anglais, Français et Russes songent alors à fabriquer des avions civils supersoniques.

L’homme d’affaires anglais Fred Finn (ici dans le cockpit de l’avion) a volé pas moins de 718 fois sur « Concorde » entre 1976 et 2003.

Pour des raisons techniques et d’oppositions politiques (liées notamment à l’environnement), les Etats-Unis renoncent rapidement.

Les Soviétiques mirent eux en service le Tupolev Tu-144 au début des années 1970, mais deux accidents successifs limitèrent considérablement les vols de passagers (au profit du transport de fret, qui cessa en 1983).

Maquette dessinée par Paul Langelle du timbre « Concorde Paris-Rio de Janeiro 1976 ».

Anglais et Français persévérèrent et finirent par s’unir. Le projet Concorde démarrait. Jusqu’au premier vol – au-dessus de Toulouse – du prototype 001, le 2 mars 1969, il y a tout juste un demi-siècle. L’odyssée était lancée. Elle se révèlera belle et douloureuse à la fois.

Le choc pétrolier de 1973, l’absence de soutien aux USA, les questions environnementales (consommations de carburant et bruit des quatre turboréacteurs) vont rendre difficiles l’exploitation commerciale de l’avion.

Mais malgré tout, même sur des liaisons essentiellement réduites à la traversée de l’atlantique, Concorde va exister avec panache de 1976 à 2003 (l’accident de juillet 2000 après le décollage de Roissy précipitera la fin de la saga).

Paris/New-York en 3 h 30, et New-York/Paris, en raison des vents favorables, en 3 h. A Mach 2. A 16 00 mètres. Lors de chaque vol, la centaine de passagers embarqués est subjuguée…

Concorde reste aujourd’hui encore l’unique avion de ligne ayant accompli des liaisons internationales supersoniques régulières. Plus qu’un avion… un mythe.

Rodolphe Pays

Timbre 50ème anniversaire du premier vol du Concorde, création Jame’s Prunier, mise en page Nicolette Humbert, contour mini-feuille Bruno Ghiringhelli, impression héliogravure.

Jame’s Prunier.

Timbres disponibles à compter du 4 mars à la boutique du Musée de La Poste, 21 avenue du Maine, Paris 15ème. Ouvert du lundi au vendredi de 10 h à18 h. Tél ; : 01 53 71 98 49.

 

Publicités

0 Responses to “Jame’s Prunier a créé le timbre commémorant le 50ème anniversaire du premier vol du supersonique franco-anglais « Concorde »”



  1. Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 164 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 314 520 visites
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :