Un livre de Stéphane Bern pour susciter l’intérêt des élèves vers l’histoire et la philatélie


Stéphane Bern vient de publier un petit livre d’histoire illustré par le timbre destiné aux écoliers et collégiens.

Un ouvrage soutenu par l’Association pour le développement de la philatélie.

Stéphane Bern has just published a little history book illustrated by the stamp for schoolchildren and college students.

A book supported by the Association for the Development of Philately.

Philatéliste de longue date, le journaliste et animateur de télé et de radio Stéphane Bern vient de publier un ouvrage destiné aux écoliers et collégiens. Objectif : inciter à la découverte de l’histoire et des timbres.

Beaucoup d’observateurs s’inquiètent aujourd’hui de l’exigence du tout, tout de suite manifestée par un certain nombre de jeunes issus de ce que l’on appelle désormais pudiquement les « quartiers ».

Non sans légitimité, en particulier lorsque cette revendication se traduit dans les faits par des comportements souvent condamnables, des agissements répréhensibles.

A gauche, un court portrait du roi, au centre un visuel du timbre, accompagné de quelques indications techniques et historiques, à droite des éléments de contexte…

Comparaison n’est pas raison, on le sait.

Mais à ce tout, tout de suite scandé sans appel, on pourrait associer désormais un péremptoire tout ou rien claironné avec autant de vigueur, peut-être même un rien vindicative.

Un tout ou rien provenant paradoxalement de l’autre côté de la barrière, porté par des enseignants.

L’Association des professeurs d’histoire et de géographie (APGHG) s’est en effet émue de la publication toute récente du Temps des Rois, un ouvrage de Stéphane Bern destiné aux écoliers et collégiens.

Une contribution éducative pourtant d’apparence tout à fait inoffensive.

Chaque double page évoquant un roi de France est illustrée d’un timbre consacré au monarque ou à une personnalité ou un événement de l’époque.

Le journaliste, animateur radio/télé et défenseur du patrimoine y dresse de courts portraits d’une vingtaine de rois de France – Hugues Capet, Henri 1er, Philippe-Auguste, Louis IX, Philippe le Bel, Henri IV, Louis XIII… – auxquels s’ajoutent quelques indications historiques, économiques, culturelles…

Le tout illustré par les timbres – Stéphane Bern est un philatéliste averti – qui ont été consacrés à ces monarques ou à des personnalités ou des événements de l’époque.

Le reproche formulé par les enseignants serait la désuétude de cet opus « manquant de mise en contexte et parlant du passé de manière figée et idéalisée ». Traduction : soit on dit tout, et c’est à nous de le faire, soit on ne dit rien. Si le livre de Bern avait la prétention d’être encyclopédique, on abonderait volontiers dans leur sens.

Les élèves qui le souhaitent peuvent coller des timbres sur un mini-album proposé à la fin du livre.

Mais Le Temps des Rois n’a d’autre aspiration que de susciter l’intérêt des jeunes gens. Pour l’histoire, les idées, les arts…

« Lorsque j’étais enfant, ce sont les timbres que collectionnaient mon grand-père et mon père qui ont éveillé mon imaginaire et façonné ma connaissance de l’histoire et de la géographie, raconte Stéphane Bern, à travers ces petites vignettes colorées et dentelées, j’ai appris à connaître les pays, à découvrir les monuments et les villages, mais aussi à me familiariser avec les personnages illustres, à commencer par les rois de France. »

On ne peut être plus clair. Le livre est un point de départ, un déclencheur, une approche… Aux professeurs des écoles et des collèges de faire leur ô combien précieux travail : mettre en contexte, compléter, approfondir, expliquer… Pour arriver, peut-être pas à tout, mais déjà à mieux que rien… Et si possible… tout de suite.

Rodolphe Pays

(photos Thierry Debonnaire)

Le Temps des Rois, publié au Cherche midi éditeur, 8 €.

En savoir plus sur l’Adphile : http://www.decouvrirletimbre.com

 

 

 

 

Publicités

1 Response to “Un livre de Stéphane Bern pour susciter l’intérêt des élèves vers l’histoire et la philatélie”


  1. 1 Anne Marie Planchot 23 octobre 2018 à 18:54

    Je trouve cette initiative très intéressante pour éveiller les enfants à notre histoire et à celle des timbres qui, il ne faut pas l’oublier, ont permis aux gens de communiquer entre eux avant l’avènement du téléphone d’une part et d’internet d’autre part. Merci de transmettre à Stéphane Bern si possible. Une collectionneuse de timbres et avant elle son père et son grand père ! Am Planchot Amarie.planchot@gmail.com

    Envoyé de mon iPad

    >


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 158 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 305 462 visites
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :