Pascal Rabier, président de l’Art du Timbre Gravé : « L’association s’efforce de jouer partout son rôle d’aiguillon »


Historique, orientation, nouveau site internet, actualités…

Pascal Rabier, le président de l’Art du Timbre Gravé fait l’état des lieux et évoque quelques-uns des projets et récentes actions de l’association.

A l’initiative de plusieurs artistes, Art du Timbre Gravé a été créée en 2005. Deux ans après en avoir été élu président, quel regard portez-vous sur l’association ?

Pour Pascal Rabier, le président de l’ATG, « si l’association n’avait pas été créée, la gravure philatélique serait aujourd’hui beaucoup plus marginale, voire même aurait peut-être disparu ». (Illustration Sophie Beaujard)

Ce qui a motivé à l’époque ses initiateurs, c’est l’inquiétude que les artistes ressentaient quant à l’avenir de la taille-douce dans le domaine de la philatélie. C’était une période difficile, beaucoup de technologies émergentes menaçaient alors de concurrencer la gravure traditionnelle.

C’est dans ce contexte que plusieurs graveurs – Pierre Albuisson, Yves Beaujard, Eve Luquet, André Lavergne, Jacky Larrivière ou encore Claude Jumelet – se sont mobilisés pour qu’elle continue d’exister dans le processus de fabrication des timbres. Art du Timbre Gravé est née dans ces circonstances.

Aujourd’hui, à Phil@poste comme dans d’autres institutions philatéliques, on reconnaît que les philatélistes aiment la taille-douce. Et beaucoup de timbres sont réalisés avec cette technique. Les pays comme la France qui émettent régulièrement des timbres en taille-douce ne sont désormais pas si nombreux, on compte parmi eux en particulier la République Tchèque ou la Suède.

Si l’association n’avait pas été créée, la gravure philatélique serait aujourd’hui beaucoup plus marginale, voire même aurait peut-être disparu.

Art du Timbre Gravé a joué un rôle d’aiguillon. Et souhaite poursuivre son action dans ce sens.

Art du Timbre Gravé, c’est une chapelle pour initiés ou c’est une association qui cherche faire partager le goût du dessin et de la gravure au plus grand nombre ?

L’association n’est pas un syndicat de graveurs. Son orientation, c’est d’avoir dans ses rangs – près de 700 adhérents aujourd’hui – des illustrateurs, des collectionneurs, des personnes issues des institutions philatéliques, des opérateurs postaux, des associations philatéliques…

C’est une association à vocation transversale, un lieu d’échanges. Elle n’est pas consacrée uniquement à la défense et à la promotion de la gravure, elle accompagne aussi l’art du dessin dans la création philatélique.

Et elle n’est pas réservée aux seuls professionnels ou spécialistes, elle vise à associer tous les gens qui s’intéressent à ces domaines. C’est dans cette optique que je place mon action à la présidence de l’association.

C’est pour accompagner cette orientation que l’association a lancé en début d’année son nouveau site internet?

L’objectif de ce nouveau site, c’est d’assurer bien sûr la promotion de l’Art du Timbre Gravé, d’évoquer l’actualité de l’association, mais également de donner des informations sur les univers du dessin et de la gravure.

C’est aussi un lieu où l’on peut désormais découvrir les artistes créateurs de timbres, grâce notamment à une mosaïque qui leur est consacrée.

La rédaction en chef de Del. & Sculp., la revue artistique semestrielle de l’ATG, est assurée par Monika Nowacka, une collaboratrice du Musée de La Poste.

Ce trombinoscope réunit ainsi les portraits en noir et blanc d’une cinquantaine d’entre eux adhérents de l’association. A chacune de ces photos sont associés une sélection d’œuvres philatéliques et artistiques qu’ils ont réalisées ainsi que des liens sur leur travail, leur agenda…

Le site est naturellement ouvert à tous les internautes, mais il dispose également d’un espace dédié aux adhérents de l’association. Accessible via un identifiant et un mot de passe, cet espace permet par exemple de s’inscrire pour participer à une visite de l’imprimerie des timbres-poste ou à divers événements.

Au-delà du site internet, il faut rappeler aussi l’existence de Del. & Sculp., la revue artistique semestrielle de l’association. Une publication qui met en valeur les autres créations des artistes, qui permet de découvrir des facettes différentes de leur talent.

L’association sera-t-elle présente début juin à Paris-Philex ?

Nous serons d’autant plus présents au salon Paris-Philex que nous y tiendrons le 8 juin notre assemblée générale. Une réunion à l’issue de laquelle la graveure Marie-Noëlle Goffin et l’illustrateur et peintre Christian Broutin présenteront leur travail de création philatélique à l’assistance.

Nous animerons par ailleurs un stand pendant toute la durée du salon. Ce sera pour nous l’occasion d’exposer pour la première fois un kakémono qui détaille l’association et sa démarche.

Un tout nouveau kakémono pour présenter l’association.

Ce panneau sera aussi désormais un support utile pour la communication des 18 correspondants territoriaux de l’association – 16 en métropole et 2 en outre-mer – que nous avons mis en place l’an dernier. Avec comme objectif de promouvoir l’association, de tisser des liens, d’organiser des expos…

Comme on peut le constater, Art du Timbre Gravé s’efforce de jouer partout son rôle d’aiguillon…

Propos recueillis par Rodolphe Pays

En savoir plus : https://www.artdutimbregrave.com/

L’Art du Timbre Gravé et le Musée de La Poste : une vraie proximité

Le Musée de La Poste et l’Art du Timbre Gravé (ATG) entretiennent depuis la création de l’association en 2005 d’étroites relations. C’est au musée que réside notamment le siège administratif de l’association.

Et c’est aussi Monika Nowacka, en charge des collections philatéliques du musée, qui assure la rédaction en chef de la revue de l’ATG Del. & Sculp (avec Mauricette Feuillas, la directrice, plusieurs autres collaborateurs du musée sont également adhérents de l’association).

Un lien qui s’est encore renforcé il y a deux ans avec la désignation à la présidence de l’ATG de Pascal Rabier, l’ancien conservateur du musée.

 

Publicités

0 Responses to “Pascal Rabier, président de l’Art du Timbre Gravé : « L’association s’efforce de jouer partout son rôle d’aiguillon »”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 151 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 300 167 visites
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :