Isy Ochoa, créatrice des timbres « Offrez ces fleurs » : « J’ai travaillé avec mon style, exubérant, de façon spontanée, et je suis réellement contente du résultat »


Pour ce carnet Offrez ces fleurs, la peintre et illustratrice Isy Ochoa a réalisé dix œuvres acrylique dont deux sont rehaussées de gouache.

Dites-le avec des fleurs… C’est ce que La Poste propose de faire avec l’émission d’un carnet de timbres parés de bouquets multicolores.

Une délicate attention qui est aussi une bonne action : pour chaque carnet vendu, deux euros sont reversés à la Croix-Rouge.

Les dix timbres du carnet sont illustrés d’œuvres réalisées par la peintre et illustratrice Isy Ochoa.

Rencontre avec une artiste passionnée de fleurs, de couleurs, de timbres, de cartes postales… et de chats.

Précédentes collaborations avec La Poste…

Avant de réaliser les timbres du carnet Offrez ces fleurs, j’avais déjà été sollicitée à plusieurs reprises par La Poste.

Notamment en 2010, pour deux carnets de 12 timbres intitulés Saveurs de France, qui revisitaient des spécialités et des produits de terroirs de toutes les régions.

Isy Ochoa avait déjà réalisé en 2013 un carnet de timbres avec surtaxe au profit de la Croix-Rouge.

En 2013, on m’avait aussi demandé de créer les timbres d’un carnet sur le thème de la Loire.

L’idée, à travers ces images, c’était de descendre le fleuve, de sa source à son embouchure, d’en montrer, d’en faire découvrir quelques-uns de ses sites.

Et j’ai également dessiné des personnages historiques pour une vignette LISA éditée à l’occasion de la Fête du timbre de 2012.

Le projet de carnet Offrez ces fleurs

Les gens de La Poste connaissent mon travail, le fait que je peins des natures mortes de fleurs depuis trente ans, que c’est un de mes sujets favoris, c’est pourquoi ils ont pensé à moi pour ce carnet.

Isy Ochoa, une artiste passionnée de fleurs, de couleurs, de timbres, de cartes postales… et de chats. (photo Isabelle Granger/La Nouvelle République).

Ils m’ont contactée à l’automne dernier… et il n’a pas fallu traîner, la « copie » devait être rendue dans les trois mois.

Le cahier des charges, c’était de créer des fleurs que l’on offre en bouquet, des fleurs plutôt courantes, classiques. J’ai proposé une liste de fleurs, parmi lesquelles dix ont été retenues.

La relative urgence et le format

Au départ, j’avais pensé à un format à la française, c’est-à-dire vertical, mais il s’avère que les gens collent plus volontiers sur les enveloppes des timbres horizontaux, alors c’est le format dit à l’italienne qui a été choisi.

Le cartouche « Croix-Rouge » qui accompagne chacun des timbres sur sa droite, en rendant l’image un peu plus carrée, a permis un compromis satisfaisant, a facilité les choses.

Les asters et marguerites, pour lesquelles Isy Ochoa a une tendresse particulière.

Phil@poste voulait un travail enlevé, coloré, pas forcément hyper léché, alors j’ai travaillé avec mon style bien sûr, plutôt exubérant, de façon très spontanée. L’urgence a permis ça, et je suis réellement contente du résultat.

L’association timbre/cartouche Croix-Rouge

La mise en page des timbres conçue par Corinne Salvi, leur habillage, avec le cartouche Croix-Rouge notamment, s’accorde très bien avec les fleurs.

L’association des couleurs de mes bouquets avec celles des cartouches et de la typographie me paraît très pertinente. Je crois que ça fonctionne bien.

Intérêt pour la philatélie, la correspondance

Je suis philatéliste depuis des lustres. J’aime aussi beaucoup les cartes postales, j’adore en envoyer, en recevoir. Je suis également une adepte du postcrossing, une pratique qui consiste à expédier des cartes postales à des personnes que l’on ne connaît pas et à en recevoir également d’inconnus.

Je fais aussi pas mal de TimbraMoi, ça me plaît beaucoup, même si je pense que la technique de ce service reste perfectible côté interface, mais aussi et surtout au niveau de la qualité d’impression.

Fleurs préférées

J’en ai plein mon jardin, je les aime toutes. Parmi les fleurs que j’ai peintes pour le carnet, j’ai peut-être une tendresse particulière pour les asters et les marguerites.

Pour les zinnias aussi, qui sont des fleurs chatoyantes. Les zinnias, c’est la petite exception du carnet, car à ma connaissance les fleuristes n’en vendent pas.

Mais je les aime vraiment toutes…

Propos recueillis par Rodolphe Pays

Carnet Offrez ces fleurs à votre destinataire et donnez deux euros à la Croix-Rouge française, création Isy Ochoa, mise en page Corinne Salvi.

En vente depuis le 7 mai à la boutique du Musée de La Poste, 21 avenue du Maine, Paris 15ème, ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 18 h (Tél. : 01 53 71 98 49).

Séance de signatures

Les 26 mai prochain, de 10 h à 12 h, à l’occasion d’une exposition organisée par l’association philatélique Vendômoise, Isy Ochoa signera son carnet de timbres Offrez ces fleurs.

Phila-Flore, les 26 et 27 mai, salle du Minotaure, Vendôme (Loir-et-Cher).

En savoir plus : http://isyochoa.eklablog.com/

 

Publicités

0 Responses to “Isy Ochoa, créatrice des timbres « Offrez ces fleurs » : « J’ai travaillé avec mon style, exubérant, de façon spontanée, et je suis réellement contente du résultat »”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 151 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 297,490 visites
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :