Avant de visiter Tallinn, un bloc de timbres pour mieux connaître la capitale estonienne


Avec un nouveau bloc de la série « Capitales Européennes », La Poste invite à une balade à Tallinn, en Estonie.

Ils ont assez largement été les oubliés du nord de l’Europe durant presque toute la deuxième moitié du XXème siècle.

Noyés qu’ils étaient au sein de l’empire soviétique. Depuis la chute du Mur de Berlin, on les a redécouverts, et même souvent simplement découverts.

Les pays baltes – du nord au sud, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie – attirent aujourd’hui de plus en plus de visiteurs. De nombreux touristes y affluent ainsi chaque fin de semaine. En particulier dans leurs capitales, Tallinn, Riga et Vilnius.

Avec un bloc de timbres consacré à quelques-uns des monuments emblématiques de son centre historique, La Poste rend hommage ce mois d’avril à l’une d’elles.

Emis dans le cadre d’une série initiée en 2002 – qui a déjà honoré des capitales européennes telles que Rome, Bruxelles, Prague, Lisbonne, Paris ou encore Vienne… – ce bloc est en effet dédié à Tallinn, la première cité d’Estonie (jumelée depuis 2013 avec Carcassonne, ville elle-aussi entourée de remparts).

Longtemps Tallinn s’est appelée Reval, à l’allemande, ou Revel, à la russe, au gré des présences envahissantes (parmi lesquelles on compte aussi les Teutons, les Suédois… ). Son nom actuel – d’origine danoise – ne lui a été attribué qu’en 1918.

C’est aussi après la Première Guerre mondiale que l’Estonie a connu sa première et brève période d’indépendance (l’intégration à l’URSS y a mis fin dès 1940). Avant de retrouver sa souveraineté en 1991.

Entourées de murailles formidablement conservées – le cœur ancien de la ville, patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997, a été épargné par les bombardements de la fin de la Seconde Guerre mondiale -, Tallinn est surmontée du château de Toompea.

Elle possède aussi des joyaux comme la cathédrale Alexandre-Nevski, la Porte de Viru… Autant de bâtisses et d’édifices reproduits sur le bloc qui sera émis dans quelques jours.

Un bloc à se procurer… avant une visite sur place.

Rodolphe Pays

Bloc Capitales Européennes – Tallinn, création Broll & Prascidad’après photos (Château de Toompea) © Tondini /RHPL/Andia. (Cathédrale Alexandre-Nevski © Image source/hemis.fr). (Porte de Viru © Alamy/hemis.fr). Fond de bloc © Alamy/hemis.fr). (Place de l’Hôtel de ville © Wojtek BUSS/Onlyword.net)

Disponible à partir du 23 avril à la boutique du Musée de La Poste, 21 avenue du Maine, Paris 15ème, ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 18 h (Tél. : 01 53 71 98 49).

Publicités

0 Responses to “Avant de visiter Tallinn, un bloc de timbres pour mieux connaître la capitale estonienne”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 153 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 303 377 visites
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :