Van Dongen au Musée de Montmartre… et en timbre au Musée de La Poste


Timbre « Femme à la balustrade », dessiné par Pierre Forget d’après le tableau de Kees Van Dongen. Le peintre fait jusqu’à l’été l’objet d’une exposition au Musée de Montmartre.

Les peintures de maîtres s’apprécient dans les musées. Sur les timbres aussi.

Comme le tableau Femme à la balustrade de Kees Van Dongen, dont on peut admirer des œuvres exposées actuellement au Musée de Montmartre.

Et que l’on pourra voir en début d’année prochaine au sein du panorama des timbres du Musée de La Poste.

On n’a guère l’occasion de pouvoir embrasser d’un seul coup les quelque 5000 timbres émis en France depuis 1849, année où la première petite vignette d’affranchissement du courrier a été mise en service.

« Femme à la balustrade » a également fait l’objet en 1980 d’un timbre émis par la poste de Monaco.

Difficile, hors les albums des collectionneurs – et leur accès n’est qu’épisodiquement public -, de voir en vrai les timbres que l’on apprécie, que l’on a trouvé beaux, émouvants, dont l’émission nous a semblé une juste reconnaissance envers une personnalité, un événement, un lieu…

Seul le panorama philatélique du Musée de La Poste permet de retrouver tous les timbres que l’on affectionne.

Ou plutôt permettait… , le musée étant encore en travaux. Mais plus pour si longtemps désormais : la perspective de pouvoir à nouveau contempler ces timbres se rapproche.

Kees Van Dongen.

On pourra ainsi revoir des images un peu oubliées, mais que l’actualité nous rappelle. Comme ce timbre émis en 1975 reproduisant Femme à la balustrade, le tableau de Kees Van Dongen (1877-1968), peintre dont le Musée de Montmartre propose jusqu’à l’été un accrochage rétrospectif.

Dessiné par Pierre Forget, ce timbre est aussi une émission « Europa », série lancée en 1956 destinée à faire partager au-delà des frontières l’histoire et la culture européennes.

Le choix d’un timbre consacré à Van Dongen coïncidait parfaitement avec l’esprit des timbres « Europa ». Le peintre était né à Rotterdam, s’était installé à Paris, dans les ateliers du Bateau-lavoir à Montmartre.

Où il avait vécu et travaillé avec l’espagnol Picasso, le roumain et hongrois Pascin, l’italien Modigliani, l’allemand et hollandais Van Rees…

Plusieurs toiles de quelques-uns de ces artistes accompagnent les œuvres de Van Dongen au sein de l’exposition du Musée de Montmartre.

Autant d’artistes dont on pourra également admirer le travail en début d’année prochaine via les timbres reproduisant leurs tableaux. Dans le panorama philatélique du Musée de La Poste…

Rodolphe Pays

Exposition Van Dongen et le Bateau-lavoir, du 15 février au 26 août, Musée de Montmartre-Jardins Renoir (12 rue Cortot, Paris 18ème).

En savoir plus : http://museedemontmartre.fr/

Le blog du Musée de La Poste fait relâche une dizaine de jours. A bientôt pour de nouvelles aventures historiques, culturelles, philatéliques…

 

Publicités

0 Responses to “Van Dongen au Musée de Montmartre… et en timbre au Musée de La Poste”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 160 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 307 081 visites
Publicités

%d blogueurs aiment cette page :