Archive pour novembre 2016



Pour les fêtes de fin d’année, La Poste lance ses timbres à gratter

cp-carnet-timbres2-a-gratter2Pas que des timbres ludiques et colorés… , des « Prêt-à-Gratter » aussi.

Avec des cadeaux à la clé.

C’est la nouvelle émission philatélique que La Poste lance dans la perspective des fêtes de fin d’année.

Des timbres pour adresser des vœux de bonne année, de bonheur, de santé, d’amour… En couleurs, illustrés d’étoiles, de fleurs, de cœurs, de présents…

9013382-rf-ct-timbre-a-gratter-interieur-pubNon seulement joyeux et ludiques – peut-être un peu trop aux yeux des philatélistes purs et durs -, mais également innovants : chacun des 12 timbres de ce carnet festif émis à l’approche des fêtes est susceptible d’apporter un cadeau.

Et pas des moindres : voiture, voyages, télévisions, GoPros, tablettes, enceintes sans fil…

Il suffira au destinataire du pli de « gratter » le timbre à sa base et de faire apparaitre un code à reporter sur le site laposte.fr.

Il découvrira alors s’il a gagné l’un des 2040 cadeaux mis en jeu.

Une façon originale de souhaiter ses vœux… et plus que ses vœux. De faire plaisir à ses proches, ses amis, à tous ceux qui nous sont chers…

cp-carnet-timbres-a-gratter1En sortant ce carnet, La Poste poursuit la démarche qu’elle avait initiée en 2015 avec l’émission des collectors « Bonne étoile » et « Porte-bonheur », eux-aussi à gratter avec des cadeaux à la clé.

Cette initiative de La Poste n’est pas isolée. D’autres opérateurs postaux pratiquent le « grattage » ou usent de dispositifs comparables.

En particulier la poste Japonaise, qui depuis des années propose à ses clients – à l’occasion de fêtes, des vacances… – toutes sortes d’affranchissements ludiques et « augmentés ».

unknownUne manière aussi pour l’opérateur Nippon d’inciter le public à envoyer – joyeusement – du courrier…

Avec ses timbres « Prêt-à-Gratter », la Poste hexagonale ne poursuit pas d’autre ambition…

Les fêtes approchent, n’oubliez pas de gratter vos amis…

Rodolphe Pays

9013382-rf-ct-timbre-a-gratter-interieur-pubCarnet de 12 timbres à gratter (autocollants et à validité permanente – tarif Lettre Verte France), 8,40 €.

Création Aurélie Barras. Impression héliogravure. Tirage 4 500 000 exemplaires.

En vente à partir du 14 novembre à la boutique du Musée de La Poste, 21 avenue du Maine, 75015 PARIS (ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 18 h).

Tél. : 01 53 71 98 49.

 cp-carnet-timbres4a-gratter2cp-carnet-timbres5-a-gratter2cp-carnet-timbres3-a-gratter2

Publicités

« Temps suspendu » : autour de l’expo, une conférence d’Alain Schnapp

affiche_expo_temps_suspendu-3-resp300L’exposition Temps suspendu s’accompagne de conférences sur l’architecture.

Prochaine en date, celle d’Alain Schnapp le 15 novembre sur le thème des ruines, des mots et des images de l’Antiquité aux Lumières.

L’exposition du Musée de La Poste consacrée à l’exploration urbaine se poursuit jusqu’au 18 décembre.

Proposée à l’Espace Niemeyer, elle présente les travaux de trois photographes – Sylvain Margaine, Romain Veillon et Henk Van Rensbergen – passionnés des lieux abandonnés, oubliés, souvent reconquis par la nature.

Photo Thierry Debonnaire.

Photo Thierry Débonnaire.

Près de 80 photos grand format prises un peu partout dans le monde montrent ainsi des usines désaffectées, des parcs d’attraction désertés, des hôpitaux vidés, des châteaux délabrés, des équipements sportifs ou culturels dévastés…

Le talent de ces artistes n’est pas seulement de témoigner, c’est aussi de restituer ce qui reste de la beauté de ces endroits, de leur rendre comme de la dignité. De transmettre aussi ce qu’ils ont encore à dire, de faire partager leur mystère, leur âme…

Alain Chnapp donnera une conférence à l'Espace Niemeyer le 15 novembre.

Alain Schnapp donnera une conférence à l’Espace Niemeyer le 15 novembre.

Parallèlement à l’accrochage, le musée organise plusieurs conférences autour de l’architecture, des ruines, de l’attraction que celles-ci exercent depuis toujours sur les hommes.

La prochaine, intitulée « Les ruines, les mots et les images de l’Antiquité aux Lumières », permettra de revenir en particulier sur les raisons de cette attraction qui traverse toutes les civilisations.

Elle sera donnée par Alain Schnapp, professeur d’archéologie grecque à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et auteur de nombreux ouvrages sur l’archéologie et l’histoire de l’art..

L’expo suivie de la conférence : une belle soirée en perspective…

Rodolphe Pays

affiche_expo_temps_suspendu-3-resp300« Temps suspendu – Exploration urbaine », une exposition du Musée de La Poste, proposée jusqu’au 18 décembre à l’Espace Niemeyer, 2 place du Colonel Fabien, Paris 19ème.

De 11 h à 18 h 30 du lundi au vendredi, de 13 h à 18 h les samedi et dimanche. Entrée libre.

Photo Miriam Leopold.

Photo Miriam Leopold.

« Les ruines, les mots et les images de l’Antiquité aux Lumières », conférence d’Alain Schnapp, mardi 15 novembre à 19h à l’Espace Niemeyer.

Entrée libre (réservation : 01 42 79 24 24 ou reservation.dnmp@laposte.fr).

 


Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 166 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 316 113 visites
Publicités