C215 : « Les boîtes aux lettres, c’est un support universel, un bien commun »


C215, le 8 septembre dernier, lors d'une séance de dédicace organisée au "Carré d'encre", la boutique de Phil@poste, à l'occasion de la sortie du timbre émis pour le centenaire de la naissance de Léo Ferré.

C215, le 8 septembre dernier, lors d’une séance de dédicaces organisée au « Carré d’encre », la boutique de Phil@poste, à l’occasion de la sortie du timbre émis pour le centenaire de la naissance de Léo Ferré.

C215 entretient depuis quelques années un rapport privilégié avec l’univers postal. A travers les boîtes aux lettres qu’il personnalise un peu partout en France et dans le monde. A travers les timbres aussi désormais.

Il évoque cette proximité…

« Mes premiers contacts professionnels avec La Poste datent en particulier de l’opération PAINT B.A.L., menée en 2012. Il s’agissait de travailler sur des boîtes aux lettres publiques, ensuite présentées au Musée de La Poste puis mises aux enchères au profit de la restauration d’une fresque que Keith Haring avait réalisée pour l’hôpital Necker à Paris. Avec une quarantaine d’autres street artistes, j’avais été associé à l’événement.

audeladuEt puis l’année d’après, j’ai participé à l’exposition Au-delà du street art organisée par le Musée La Poste. Avec un grand portrait réalisé sur place et une boîte aux lettres peinte.

Les gens qui s’occupent de la philatélie au sein de La Poste ont été intéressés par mon travail. Ils m’ont proposé de réaliser le timbre Break Dance à l’occasion de la Fête du Timbre de l’automne 2014. Et puis ils m’ont à nouveau contacté pour que je dessine le timbre émis début septembre pour le centième anniversaire de la naissance de Léo Ferré.

ferreLa famille du chanteur m’a fourni des photos, j’ai choisi l’une d’elles pour l’expression du visage et pour ce qu’elle permettait techniquement. Et j’ai aussi voulu que cette œuvre figure dans la rue, à Ivry-sur-Seine. Ferré, c’est une tradition que j’aime, celle des poètes, des chanteurs populaires, libres, engagés…

A travers ce dessin, j’ai voulu montrer ça, et puis aussi faire apparaître le rouge, le noir, les couleurs de l’anarchie… D’autres projets de timbres pourraient voir le jour…

En liaison avec La Poste, je continue toujours à peindre des boîtes aux lettres personnalisées. Il y en a une vingtaine à Vincennes, autant à Mulhouse. Ca forme des parcours que les gens suivent avec des cartes, à pied, en vélo… Dans des gares aussi…

A Ivry-sur-Seine...

A Ivry-sur-Seine…

Ces boîtes, c’est un support universel, un bien commun, j’en ai également fait à Louviers, en Belgique, à Rabat, pour le Musée de la Poste du Maroc. Bientôt à Saint-Pétersbourg… »

Propos recueillis par Rodolphe Pays

Timbre « Léo Ferré 1916-1993 », création C215, d’après une photo d’Hubert Grooteclaes. Disponible à la boutique du Musée de La Poste, 21 avenue du Maine, Paris 15ème (tél. : 01 53 71 98 49).

 

0 Responses to “C215 : « Les boîtes aux lettres, c’est un support universel, un bien commun »”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 132 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Plus de photos

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 260,355 visites

%d blogueurs aiment cette page :