Quand les timbres français racontent le monde… , un hors-série de « Timbres magazine »


le-dessous-des-timbres-hors-serie-1Sous les timbres, des pages… D’aventures, de voyages, d’Histoire, de curiosités… Des pages qui évoquent aussi l’actualité, les guerres, la géopolitique…

Tous continents confondus, parce que la Poste française y a été ou reste présente. Via ses colonies, ses comptoirs, ses protectorats, ses territoires d’outre-mer…

C’est à ce tour du monde philatélique et culturel qu’invite le nouveau hors-série de Timbres magazine.

IMG_4749L’aventure est aux coins de la lettre, de son timbre… La connaissance aussi. La revue Timbres magazine en apporte une fois encore la preuve.

Son nouveau hors-série propose ainsi de partir à la découverte du dessous des timbres. De tout ce que racontent ou traduisent ces milliers de vignettes que la Poste française a émises partout dans le monde depuis plus d’un siècle et demi.

« Nos postiers œuvraient à Zanzibar, Yokohama, Pondichéry, dans de multiples villes d’Afrique, de Chine, rappelle Gauthier Toulemonde, le rédacteur en chef de Timbres magazine, encore aujourd’hui en outre-mer français nos vignettes sont utilisées dans des lieux improbables, comme aux îles Eparses, étonnants confettis – hautement stratégiques – posés sur l’océan Indien… »

IMG_4746C’est par un hommage rendu aux hommes de l’art que débute le voyage. Deux « facteurs de l’extrême » partis de Paris en ballon le 24 novembre 1870 peu avant minuit, la nacelle chargée de plus de 100 kg de courrier.

S’ils ont d’abord pu échapper aux tirs des prussiens qui faisaient le siège de la capitale, le plus dur était à venir : porté par les vents, dans l’incapacité de maîtriser leur engin, ils ont survolé la mer du Nord, tenté au petit matin d’approcher des navires pour finalement atterrir dans les neiges de Norvège…

IMG_4747Avant de s’éloigner réellement de la France, c’est à une visite insolite à laquelle le lecteur est convié, celle d’une petite république héréditaire de 128 km2 située dans le Haut-Doubs.

Née en 1947, la République libre du Saugeais, constituée de 11 communes, possède une douane, un blason, un drapeau. Et des timbres…

IMG_4748Pas moins étonnant, l’excentrique industriel français Jacques Lebaudy, à peine débarqué au Maroc en 1903 et s’autoproclamant Empereur du Sahara. Si le « monarque » n’a pas fait émettre de timbres, le nom de Lebaudy reste attaché à un timbre classique, le 20 c bleu Empire (selon le catalogue Yvert, le « « T II, dit Lebaudy, avril 1869 »).

Lebaudy sera victime d’un régicide : sa compagne Augustine le tue de plusieurs balles de revolver le 11 janvier 1919. Il faut dire (à sa décharge… ) que « l’empereur » n’avait plus toute sa raison et devenait passablement dangereux…

Le tour du monde est lancé. On passe par la Crète où l’on apprend que les premiers timbres ont été fabriqués à la main. Par l’Egypte, où un timbre utilisé avant 1862 rappelle combien les relations entre les deux pays sont anciennes. L’Ethiopie, où l’on observe que les Pères blancs sont également postiers.

Détour par Zanzibar, pour découvrir qu’il y a 127 ans la France y IMG_4750ouvrait un bureau de poste (l’île était autrefois le point de départ des grandes explorations vers les terres inconnues de l’Est Africain et les sources du Nil).

On traverse ensuite l’océan Atlantique pour rejoindre le rocher du Diamant, au sud-ouest de la Martinique. Plusieurs timbres sont illustrés de cette petite merveille géologique dont on apprend que les Britanniques nous contestent la possession.

IMG_4751De l’autre côté de l’Amérique centrale, on fait aussi un détour par Clipperton, anneau de terre planté en plein Pacifique.

Bien que français depuis 1858, cet îlot a longtemps été revendiqué par le Mexique. D’où les nombreuses batailles menées notamment à coup de fausses surcharges sur les timbres…

Et puis Fort Bayard, une concession – le Kouang-Tchéou-Wan – accordée à la France en 1898 par la Chine. Un territoire côtier un peu plus petit que la Camargue situé tout au sud du pays, à l’est de l’île de Formose.

Plusieurs bureaux de poste y sont implantés. La région ressemble un peu à la Côte d’Azur, la France y ouvre de larges avenues bordées d’arbres, bâtit une superbe résidence pour le gouverneur, une église, un orphelinat, l’enseignement du français y est dispensé au lycée Pasteur…

Un lieu cependant pas si idyllique : trafics, maisons de jeux, fumeries y fleurissent aussi…

IMG_4754La revue emmène à la découverte de bien d’autres « dessous » des timbres. A Trinidad, La Réunion, en Afghanistan, en Crète…

« Le timbre est un petit morceau de la grande Histoire, résume Gauthier Toulemonde, en moins de caractères qu’un tweet, il délivre une étonnante quantité d’informations. »

Une trentaine de chapitres à lire au gré de ses humeurs, de ses envies. Plus de 130 pages entre roman d’aventure, livre d’Histoire, guide touristique… et original album philatélique.

Rodolphe Pays

le-dessous-des-timbres-hors-serie-1Le dessous des timbres, un hors-série de Timbres magazine, 132 pages, 7,80 €, en vente en kiosque (en savoir plus : http://www.timbro.fr/fr/)

 

 

 

 

Publicités

0 Responses to “Quand les timbres français racontent le monde… , un hors-série de « Timbres magazine »”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 143 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 281,806 visites

%d blogueurs aiment cette page :