Un, deux, trois… Katre : c’est reparti pour du street art au Musée de La Poste


Katre devant le musée hier après-midi...

Katre devant le musée hier après-midi… (photo Thierry Debonnaire).

Le Musée de La Poste profite de ses travaux de rénovation pour proposer un projet original : des street artistes vont se relayer pendant dix-huit mois pour créer des œuvres sur la palissade protégeant le chantier.

C’est Katre qui lance la série…

Annoncés en début d’année, on les attendait depuis avec un brin d’impatience. Cette fois ça y est, les street artistes sont de retour – ils y avaient séjourné fin 2012 pour une exposition restée dans beaucoup de mémoires – au Musée de La Poste. Et plus exactement devant sa façade.

.... et aujourd'hui en fin de matinée... A suivre.

… aujourd’hui en fin de matinée… (photo Thierry Debonnaire).

C’est en effet sur la palissade protégeant le chantier de rénovation du musée qu’ils vont réaliser leurs œuvres urbaines. Un support spécialement adapté de plusieurs dizaines de mètres carrés qui leur permettra d’exercer leur talent et leur imagination.

La « copie » est bien sûr totalement libre (ce serait autrement sans eux… ), tant sur le fond que sur la forme. Le musée a juste suggéré qu’un clin d’œil à l’univers postal y apparaisse (mais « plus » si affinités… ).

... et en milieu d'après-midi... A suivre.

… et en milieu d’après-midi… A suivre.

 

Et c’est Katre, venu du graffiti, passionné de lieux désaffectés, artiste aujourd’hui internationalement reconnu, qui ouvre le bal. Son travail – il s’y consacre sur place toute cette semaine – sera visible d’avril à juin. Ce sera alors au tour d’un autre artiste – SP 38, lui-aussi figure incontournable du street art – de recouvrir l’œuvre précédente et d’y apposer pour trois mois la sienne.

Et puis à la rentrée de septembre, un autre, et ainsi de suite dix-huit mois durant, jusqu’à l’approche de la réouverture du musée.

Une belle série en vue. On en viendrait presque à espérer un peu de retard dans la livraison des travaux…

Rodolphe Pays

 

Photo : Stéphane Bisseuil

Photo : Stéphane Bisseuil.

Ses lettres se transforment en flammes, en jaillissements

Issu d’une famille d’artistes, Katre s’intéresse depuis sa jeunesse à la BD, la photo, le dessin…

C’est au début des années 1990 qu’il découvre le graffiti. Il y avait notamment été sensibilisé via la ligne 13 du métro parisien – « la plus taguée à l’époque » – qu’il a empruntée un temps quotidiennement. Passionné par cette pratique, il réalise des fresques et anime des ateliers.

La piscine Molitor revisitée par Katre.

La piscine Molitor revisitée par Katre.

Il travaille aussi sur les lieux désaffectés, en intervenant sur des photos noir et blanc de friches industrielles, de bâtiments abandonnés (il a consacré sa maîtrise d’arts plastiques obtenue à la Sorbonne à la célèbre piscine Molitor).

Ses lettres se transforment alors en flammes, en personnages, en jaillissements, cavalcades, nuées… Toujours colorées, toujours contrastées…

Artiste reconnu, Katre intègre des collectifs et participe à des festivals un peu partout dans le monde (Australie, Chili, Chine, Espagne… ). Il œuvre aujourd’hui beaucoup en atelier et réalise régulièrement des installations de façade.

Katre expose à la galerie Wallworks jusqu’au 28 mai (4 rue Martel, Paris 10ème).

 

Publicités

0 Responses to “Un, deux, trois… Katre : c’est reparti pour du street art au Musée de La Poste”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 143 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 279,058 visites

%d blogueurs aiment cette page :