Avec la Fondation La Poste, le Prix Sévigné 2014 couronne la correspondance entre Franz Liszt et Richard Wagner


0018Créé en 1996, le Prix Sévigné récompense chaque année la publication d’une correspondance inédite ou augmentée. L’édition 2014, toujours soutenue par la Fondation La Poste, couronne un ouvrage qui réunit quarante ans de relations épistolaires entre Franz Liszt et Richard Wagner.

C’est le dernier prix de la saison littéraire. Mais par la date seulement. Aux rangs des récompenses attribuées, le Prix Sévigné, soutenu par la Fondation La Poste, figurerait plutôt parmi les premiers. L’édition 2014 couronne ainsi la correspondance entretenue plus de quarante ans durant par Franz Liszt et Richard Wagner.

Une correspondance que l’éditeur Gallimard avait déjà publiée en 1943. Revue et augmentée par Danielle Buschinger, la nouvelle édition ainsi primée est également présentée et annotée par l’éditeur, essayiste et producteur de radio Georges Liébert.

IMG_2822Comme chaque année, le Prix a été remis au siège du Groupe La Poste. La cérémonie s’est déroulée jeudi 12 février en présence notamment d’Anne de Lacretelle, Présidente-Fondatrice du Prix Sévigné, et de Philippe Wahl, Président de La Poste. La plupart des membres du jury y a également assisté ainsi qu’une assemblée nombreuse de personnalités du monde des lettres.

« Cette correspondance entre les deux musiciens montre une amitié qui naît, évolue, se renforce, a indiqué Georges Liébert, elle éclaire aussi des caractères quasi asymétriques, le volcanique Wagner et le mesuré et généreux Liszt. »

Deux autres ouvrages également soutenus par la Fondation La Poste étaient en lice pour ce prix : Romain Rolland et Stefan Zweig, correspondance 1910-1919 et Winston et Clementine Churchill, conversations intimes 1908-1964. Bonnes lectures.

Rodolphe Pays

 0018« Franz Liszt et Richard Wagner, correspondance » (Editions Gallimard).

 

 

 

9782226254719m « Romain Rolland et Stefan Zweig, correspondance 1910-1919 » (Editions Albin Michel).

 

 

 

9791021000872« Winston et Clementine Churchill, conversations intimes 1908-1964 » (Editions Tallandier).

 

 

 

Pour en savoir (beaucoup) plus sur ces ouvrages et la Fondation La Poste : http://www.fondationlaposte.org/article.php3?id_article=1531

Le blog se met au vert (ou plutôt au blanc), à dans quelques jours…

 

 

Publicités

2 Responses to “Avec la Fondation La Poste, le Prix Sévigné 2014 couronne la correspondance entre Franz Liszt et Richard Wagner”


  1. 1 Roussilhes Françoise 13 février 2015 à 13:31

    Le prix Sévigné ne devrait-il pas récompenser un ouvrage où les auteurs s’écrivent dans la langue de Molière ?

    • 2 ladresseip 17 avril 2015 à 13:18

      Bonjour,
      traduite, la langue de Molière reste la langue de Molière. Mais c’est peut-être une suggestion à formuler… à la Fondation La Poste.
      Cordialement
      La rédaction du blog


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 142 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 280,357 visites

%d blogueurs aiment cette page :