L’hommage de Nicolas Vial à des « amis morts debout »


"Hommage à des amis morts debout", Nicolas Vial.

« Hommage à des amis morts debout », Nicolas Vial.

Cabu, Wolinski, Tignous, Charb, Honoré… Nicolas Vial ne pouvait saluer la mémoire de ses collègues et amis autrement qu’à travers un dessin les représentant au cœur de ce qui a toujours été leur raison de vivre : la presse… et sa liberté.

« Je connaissais ces dessinateurs, on s’était souvent rencontrés, on avait parfois travaillé pour les mêmes journaux, explique Nicolas Vial, ce sont eux que j’ai représentés, mais bien sûr à travers eux ce sont aussi toutes les autres victimes auxquelles j’ai voulu rendre hommage. » Comme tant de gens, Nicolas Vial reste sous le choc. D’un acte impensable. De la perte de collègues dont plusieurs étaient des proches.

Il a choisi de les dessiner debout, chacun d’eux à la Une d’un journal, sans compassion affichée, sans rien esquiver… « C’est un dessin assez brutal, c’est un cri pour ces hommes qui sont morts la tête haute, en action, si vivants, raconte-t-il, l’encre rouge, c’est leur sang, c’est aussi leur panache, c’étaient comme des chevaliers. »

Nicolas Vial connaissait bien Honoré et Tignous, ils avaient longtemps fréquenté ensemble les mêmes rédactions, celles du Monde ou de L’Evénement du Jeudi notamment. Ils avaient participé à de multiples rencontres professionnelles, des salons, des festivals de dessin, partagé tant de repas. Et puis Cabu.

« C’était le type le plus sympa et le plus gentil de la terre, se souvient Nicolas Vial, son regard pouvait être sans concession, mais il n’y avait jamais de méchanceté, jamais de haine. » Vial n’imaginait pas de les montrer autrement : Cabu, Wolinski, Tignous, Charb et Honoré sont morts debout.

Rodolphe Pays

Photo Christina Filetto

Photo Christina Filetto

Nicolas Vial dessine pour la presse depuis plus de trente ans (« L’Evénement du Jeudi », « Le Temps »… ). Longtemps collaborateur du « Monde », il travaille aujourd’hui régulièrement pour le « Figaro Magazine ». Le Musée de La Poste a consacré une exposition à ses dessins de presse en 2012.

Nicolas Vial est aussi peintre (et même depuis quelques années peintre officiel de la Marine). Il expose régulièrement ses œuvres en France et à l’étranger. Et il a également conçu une dizaine de timbres pour La Poste.

 

 

 

Publicités

0 Responses to “L’hommage de Nicolas Vial à des « amis morts debout »”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 142 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 280,402 visites

%d blogueurs aiment cette page :