Un texte à rappeler sans cesse, des œuvres d’un artiste de talent : c’est la « Déclaration des droits de l’homme et du citoyen  » illustrée par Nicolas Vial


Couverture-Déclaration-des-droits-de-lhomme-par-Nicolas-Vial-194x300

Photo Christina Filetto

Photo Christina Filetto

Des ouvrages d’artistes fidèles du Musée de La Poste à offrir pour les fêtes… Après le « nouveau Chereau » présenté hier, volet 2 : le texte de la « Déclaration des droits de l’homme et du citoyen » illustré par Nicolas Vial.

Après le « petit effort » de Chereau évoqué hier, c’est à une lecture (ou relecture) de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen à laquelle invite Nicolas Vial, autre dessinateur ami du Musée de La Poste. Sorti il y a déjà quelques mois, l’ouvrage reprend l’intégralité du premier texte fondateur de la Révolution française – rédigé en août 1789 -, auquel s’ajoute une cinquantaine d’illustrations réalisées par l’artiste. Les 17 articles de la Déclaration sont ainsi accompagnés des univers et du regard toujours singuliers de Nicolas Vial.

Droits_fondamentaux_2003-1Mettre son talent au service des droits de l’homme n’est pas un exercice rare pour le peintre et dessinateur. Il s’y est souvent employé au cours de sa longue collaboration avec le journal Le Monde (le Musée de La Poste avait consacré en 2012 une exposition largement dédiée à cette collaboration) et continue aujourd’hui de le faire pour le Figaro Magazine dans lequel il publie chaque semaine une pleine page « Vu par Vial ».

Et on se timbre_poste_abolition_esclavage-2-fc117souvient aussi que Nicolas Vial est le créateur des timbres « Charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne » et « Mémoires de l’esclavage et de son abolition ». Demain, volet 3 : Ménégol.

Rodolphe Pays

 « La charte des droits de l’homme et du citoyen » illustrée par Nicolas Vial, 96 pages, 45 illustrations, parue chez Plon (9, 90 €).

La « Déclaration des droits de l’homme et du citoyen » de 1789 a ouvert la voie à d’autres textes liés aux mêmes préoccupations et intentions. Dès 1791, une « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne », initiée par Olympe de Gouges, est rédigée… et refusée par la Convention. En 1793, une autre « Déclaration des droits de l’homme et du citoyen » sera écrite. Et en 1795, c’est une « Déclaration des droits et des devoirs de l’homme et du citoyen » (elle institue notamment le bicamérisme) qui paraît.

 

Publicités

0 Responses to “Un texte à rappeler sans cesse, des œuvres d’un artiste de talent : c’est la « Déclaration des droits de l’homme et du citoyen  » illustrée par Nicolas Vial”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 148 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 284,898 visites

%d blogueurs aiment cette page :