Avant l’ouverture de l’expo « ex-voto » du musée de La Poste, déjà des ex-voto au Festival des textiles de Clermont-Ferrand


EVs - 2 min[1]Lancée début octobre, la nouvelle exposition du musée de La Poste sera consacrée aux ex-voto contemporains. En attendant, on peut déjà apprécier – entre autres remarquables présentations – ceux créés dans le cadre du Festival International des Textiles Extra Ordinaires de Clermont-Ferrand.

A peine l’exposition L’art fait ventre avait-elle fermé ses portes samedi dernier que les équipes du musée de La Poste s’affairaient déjà à la suivante. Après la nourriture et la consommation – nécessités vitales autant que créées désormais -, ce sont d’autres besoins, cette fois spirituels mais ne suscitant pas moins d’interrogations, qui font l’objet de ce nouvel accrochage. Il s’agira en effet d’explorer la culture votive à travers les visions contemporaines d’une douzaine d’artistes Français et internationaux, peintres, sculpteurs, créateurs d’installation, photographes…

Si les ex-voto qu’ils ont conçus font écho à tous ceux qui des siècles durant ont été déposés un peu partout dans des sanctuaires d’Europe et du monde, ils revisitent aussi cette pratique ancestrale avec humour et audace. Des travaux qui à leur manière rendent ainsi hommage à la condition humaine, à la souffrance et aux espérances dont ces objets communs ou plus aboutis (art naïf, art brut ?) sont le symbole.

IMG_4489Traditionnelles ou contemporaines, ces œuvres populaires sont – en dehors des lieux d’accueil religieux – régulièrement exposées lors d’événements et dans différents musées hexagonaux. Comme actuellement à Clermont-Ferrand, dans le cadre de la deuxième édition du Festival International des Textiles Extra Ordinaires (FITE). Parmi la dizaine de sites qui abrite au sein de la capitale auvergnate la manifestation (dont le thème est la Renaissance, au sens de la résilience), la maison du Tourisme présente en effet une série d’ex-voto particulièrement originaux : des moulages en laine de mains, de pieds ou de visages réalisés par l’artiste feutrière Françoise Hoffmann.

« Les ex-voto conservés au musée Bargoin de Clermont-Ferrand m’ont incitée à créer cette installation, je suis partie d’eux, explique-t-elle, et au cours d’ateliers organisés dans la région, j’ai demandé à des gens de mouler une partie de leur corps, et aussi de me dire ce que cet acte leur inspirait. » Suspendus dans une des larges vitrines de la maison du Tourisme, des dizaines de membres – le plus souvent blancs, parfois noirs – expriment ainsi un sentiment, une demande, une approbation… Main qui écrit, main qui souffre, index levé d’un écolier s’adressant à la maîtresse d’école, poignée de main d’un maçon… Des dons, des souhaits, de vrais ex-voto.

IMG_4493Et sous l’installation, des extraits des propos tenus par les participants : « J’ai mon pied qui pleure », « Le pouce dit OK », « Une bosse sur mon pied qui enfle à chaque grossesse »…

Si le musée Bargoin ne rouvrira que dans quelques mois sa salle d’ex-voto – des études et des travaux de conservation sont actuellement en cours -, ses visiteurs peuvent cependant y voir les remarquables expositions proposées dans le cadre du FITE : costumes Dent de Man associant les tissus traditionnels de Java, robes qui leur font face du styliste belge Dries Van Noten, œuvre monumentale d’Odon (vannerie et textile), broderies sur le thème de la forêt amazonienne, photos grand format imprimées sur tissu…

IMG_4509Et au-delà du musée Bargoin, c’est tout Clermont-Ferrand qui est aux couleurs et à l’heure des tissus du monde : à la chapelle de l’Ancien hôpital, costumes de scènes dantesques inspirés du livre Une tempête d’Aimé Césaire conçus par des élèves de l’école des arts et techniques du théâtre de Lyon, Moucharabieh de dentelles aux fuseaux à l’Hôtel de ville, travaux d’élèves de BTS « design/textile » au centre culturel Blaise Pascal, cerfs-volants magiques de l’artiste vietnamien Nguyen Dan Hoang suspendus dans la roseraie du jardin Lecoq aux côtés d’une œuvre collective – une immense fresque textile – réalisée grâce à de nombreux contributeurs ayant envoyé par La Poste toutes sortes de pièces de tissu…

Concernant l’exposition « ex-voto » du musée de La Poste, rien n’aura été expédié par La Poste, mais l’accrochage sera tout aussi international, divers et coloré que le FITE de Clermont-Ferrand. Rendez-vous dès le 7 octobre…

Rodolphe Pays

 EVs - 2 min[1]« Faites vos vœux ! Ex-voto d’artistes contemporains », une exposition du musée de La Poste accueillie en résidence au musée du Montparnasse, du 7 octobre au 3 janvier, 21 avenue du Maine, Paris 15ème. Ouvert tous les jours (sauf le dimanche) de 13 h à 18 h, entrée libre (http://www.ladressemuseedelaposte.fr/).

 

 

« Festival International des Textiles Extra Ordinaires », jusqu’au 28 septembre, Clermont-Ferrand. En savoir plus : http://www.the-fite.com/2014/

Les expositions temporaires du musée Bargoin liées au FITE sont proposées jusqu’au 29 mars 2015 (http://www.clermont-ferrand.fr/-Musee-Bargoin-.html).

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

0 Responses to “Avant l’ouverture de l’expo « ex-voto » du musée de La Poste, déjà des ex-voto au Festival des textiles de Clermont-Ferrand”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 143 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 277,799 visites

%d blogueurs aiment cette page :