Les cantines de Marie Vassilieff, Kiki de Montparnasse, Braque, Picasso… : le musée de La Poste fait revivre le Montparnasse du début du XXème siècle


cantine1Je préfère manger à la cantine… C’est ce qu’a dû se dire la quarantaine de convives présente mardi soir à l’une des cantines-spectacles proposées par le musée de La Poste dans le cadre de son exposition L’art fait ventre. Un moment de convivialité qui fait écho à ceux que la peintre Marie Vassilieff organisait il y a un siècle pour ses amis artistes.

De petites tables rondes ou carrées pour deux ou quatre personnes, recouvertes de jolies nappes blanches. Des serveurs en tablier noir traditionnel de sommelier qui vont de l’une à l’autre, déposant de mystérieux bocaux au contenu à découvrir ou bien un verre de vin, rouge, rosé ou blanc selon le goût de chacun. Un ciel totalement bleu, une belle chaleur parisienne d’été adoucie par une végétation presque luxuriante. Sans oublier deux jeunes femmes toutes de vert pistache vêtues, gaies, provocatrices, apostrophant gentiment les gens attablés…

cantine2Le Chemin du Montparnasse avait hier des allures d’il y a un siècle, lorsque Marie Vassilieff y recevait à dîner ses amis artistes, Apollinaire, Braque, Picasso… Autour de l’exposition L’art fait ventre qu’il propose dans son ancien atelier, le musée de La Poste renoue en effet avec les « cantines » de la peintre russe. En proposant des soirées associant visite de l’accrochage, repas et spectacle. « A travers elles, l’idée c’est de raconter que cette vie de quartier à l’époque était riche et formidable, et j’ai voulu aussi rappeler combien Marie Vassilieff était une femme généreuse, altruiste », explique Brigitte de Malau, qui auprès de la commissaire d’exposition a conçu ces animations.

Une quarantaine de convives participait ainsi à la soirée organisée mardi en fin de journée. Après la visite de l’exposition, ils se sont installés et ont ouvert les bocaux apportés par les serveurs. Au menu : soupe de lentilles, caponata sicilienne et gâteau à la rose et cerises. « Que des produits de saison, tous provenant d’Ile-de-France, indique Brigitte de Malau, qui officiait également en cuisine, des plats simples qui font eux-aussi référence à ceux que préparait Marie Vassilieff. »

cantine3L’ambiance du Montparnasse des « Années folles » prend alors le relais, avec l’apparition de deux comédiennes incarnant Kiki de Montparnasse et Thérèse Treize, modèles des peintres les plus célèbres et égéries de nombreux artistes. Elles passent entre les tables, alpaguent les clients, s’invectivent, rient aux éclats. « Tous les textes dits par les comédiennes Clémence Azincourt et Léna Soulié sont issus des archives du musée du Montparnasse, poursuit Brigitte de Malau, ils racontent les rapports entre les artistes, des anecdotes, l’actualité du moment. » C’était hier, à Montparnasse. Comme il y a un siècle. Et comme début juillet, pour une dernière séance…

Rodolphe Pays

Prochaine cantine/spectacle « Les égéries de Montparnasse reçoivent ! », jeudi 10 juillet, 19 h 45, proposition, décors et mise en scène de Brigitte de Malau. Tarif : 30 €. Réservation : souscription@lesfertiles.fr

« L’art fait ventre », jusqu’au 20 septembre, une exposition du musée de La Poste accueillie en résidence au musée du Montparnasse, 21 avenue du Maine, Paris 15ème. Ouvert tous les jours (sauf le dimanche) de 13 h à 18 h, entrée libre.

 

Publicités

0 Responses to “Les cantines de Marie Vassilieff, Kiki de Montparnasse, Braque, Picasso… : le musée de La Poste fait revivre le Montparnasse du début du XXème siècle”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 142 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 281,719 visites

%d blogueurs aiment cette page :