Le Prix Wepler-Fondation La Poste à Marcel Cohen pour « Sur la scène intérieure, faits »


wepler20131Le 16ème Prix Wepler-Fondation La Poste a été attribué lundi 11 novembre à Marcel Cohen pour son livre Sur la scène intérieure, Faits. Une cérémonie, organisée comme chaque année dans le cadre de la brasserie parisienne le Wepler, à laquelle assistait notamment Bertrand Delanoë, le maire de Paris.

« Le petit coquetier, aujourd’hui, n’est donc pas seulement la concrétisation d’un souvenir. Est-il abusif d’y voir la qualité même de ce souvenir, sa texture, quelque chose d’aussi incertain que le reflet d’une aura ? » Cette phrase est extraite du livre Sur la scène intérieure, Faits, pour lequel l’écrivain et journaliste Marcel Cohen s’est vu décerner lundi 11 novembre le Prix Wepler-Fondation La Poste. A travers l’évocation de cet objet anodin et au-delà de tous les sentiments qu’y s’y rattachent, elle laisse entrevoir la trame du récit, la quête de l’auteur.

Dans ce livre, Marcel Cohen raconte huit membres de sa famille, déportés et assassinés par les nazis en 1943. Et ces objets du quotidien leur ayant appartenu, coquetier, peluche, violon, gourmette, résille… Lié à chacun de ces êtres aimés – il était alors âgé de 7 ans – par des souvenirs banals, obsédants ou plus volatils, l’écrivain trace au fil des pages le secret inépuisable de leur absence.

Photo médaillon, de gauche à droite : Philippe Rahmy, Dominique Blanchecotte (déléguée générale de la Fondation La Poste), Marie-Rose Guarniéri (fondatrice du Prix Wepler-Fondation La Poste) et Marcel Cohen.

Photo médaillon, de gauche à droite : Philippe Rahmy, Dominique Blanchecotte (déléguée générale de la Fondation La Poste), Marie-Rose Guarniéri (fondatrice du Prix Wepler-Fondation La Poste) et Marcel Cohen.

L’émotion que fait passer cet ouvrage, la foule présente lors de la remise du Prix – aussi nombreuse que lors des éditions précédentes en ce 11 novembre férié – l’a également ressentie lorsque l’auteur a évoqué les raisons de sa démarche et la façon dont il avait conçue son œuvre.

Autre Prix attribué, la Mention spéciale du Jury. Elle revient cette année à Philippe Rahmy, pour son livre Béton armé. Un texte de rires et de larmes, souvent critique, toujours tendre, mêlant souvenirs d’enfance, rêves et fantasmes à la réalité. Bien plus qu’un récit de voyage, Béton armé est un flot d’images et de pensées que seule l’écriture a le pouvoir de contenir et de restituer. Bonnes lectures… (RP)

Prix Wepler-Fondation La Poste 2013 : « Sur la scène intérieure, Faits », de Marcel Cohen (Gallimard).

Mention spéciale du jury : « Béton armé », de Philippe Rahmy (Editions de la Table Ronde).

L’Adresse Musée de la Poste, 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15ème. Tél. : 01 42 79 24 24.

Pour en savoir plus sur la Fondation La Poste : http://www.fondationlaposte.org/

 

Publicités

0 Responses to “Le Prix Wepler-Fondation La Poste à Marcel Cohen pour « Sur la scène intérieure, faits »”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 142 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Plus de photos

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 276,768 visites

%d blogueurs aiment cette page :