Archive pour octobre 2013



La Plume Noire jette l’encre au musée de La Poste : Laurent Bonnet, lauréat du Prix Senghor 2013

haider fredduclosL’édition 2013 du « Salon de la Plume Noire », se déroule une nouvelle fois au Musée de La Poste. L’événement a démarré ce vendredi et se poursuit toute la journée de samedi. Avec en point d’orgue l’attribution du Prix Senghor à Laurent Bonnet pour son livre Salone. Et en marge de l’événement, deux belles expositions. 

Chaque automne, l’association La Plume Noire s’arrête au Musée de La Poste pour y tenir son « Salon ». Elle y remet notamment le Prix Senghor, décerné tous les ans à une œuvre de littérature du monde noir et du monde francophone. Et c’est Laurent Bonnet, pour son livre Salone  (publié aux Editions Vents d’ailleurs), qui vient ainsi d’être récompensé. A noter également, l’Arménie est cette année le pays invité d’honneur de la manifestation.

Deux belles expositions accompagnent par ailleurs le salon. Frédéric Duclos y présente notamment une quinzaine de ses photos. Des oeuvres qui semblent au premier coup d’oeil être des tableaux. « En fait, je photographie ce qui m’apparaît comme des peintures modernes déjà réalisées, explique Frédéric Duclos, ce sont des parcelles de paysages urbains que je cadre dans mon objectif. » Chaussées striées de marquages directionnels, coffrages géants de chantier, sous-sols de centres commerciaux… , le photographe capte les angles, les lignes, les ombres, les traces de couleurs qui se croisent et s’associent. Des clichés vraiment étonnants.

L’autre accrochage autour du Salon de La Plume Noire concerne les travaux du peintre Haider. Un artiste originaire du Moyen-Orient qui se définit lui-même comme Mésopotamien. Haider expose ainsi une vingtaine de toiles monochromes, aux couleurs profondes qui renvoient à celles de son enfance. Au centre de chacune d’elles, des objets récupérés sur des chantiers de démolition : clou, gond, clé, couvercle de conserve… « C’est la trace du temps que je veux saisir, indique-t-il, celle de l’homme, de son travail. » Là encore, un bel artiste à découvrir.

La Salon de La Plume Noire, dont c’est cette année la XVIIIème édition, a été fondé en 1995 par Dominique Loubao. (RP)

Le Salon de La Plume Noire, vendredi 18 et samedi 19 octobre, L’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugirard, Paris 15ème. Tél. : 01 42 79 24 24. Entrée libre, en fonction des places disponibles.

 

 

Publicités

Toute l’actu du Musée de La Poste dans le nouveau LeMag

unemag17Collections, expos, animations, éditions… : toute l’actualité du Musée de La Poste est dans le nouveau numéro de L’Adresse-LeMag.

La nouvelle édition de L’Adresse-LeMag, la publication grand public du Musée de La Poste, est parue. Avec au menu, deux sujets phares. D’abord un dossier sur les collections du musée qui « partent en tournée » : des expos itinérantes de facs-similés d’objets et des présentations thématiques sur kakémonos permettent ainsi désormais de les montrer hors les murs (dans des établissements postaux, des collectivités, des institutions culturelles… ).

Et, côté expos, la publication évoque deux événements proposés cet automne dans la grande galerie du musée : un collectif de jeunes artistes – d’Amérique latine, de Turquie, d’Ukraine, d’Autriche, de France… – qui présente jusqu’au 13 novembre 80 oeuvres (peintures, sculptures, installations… ) pleines d’inventivité et de talents; et Michel Brisson, un photographe de l’association Objectif Image, qui expose une centaine d’oeuvres « pour changer le regard porté sur le handicap ». Deux beaux rendez-vous à ne pas manquer.

Et il y a aussi un papier sur une BD tout juste éditée qui raconte les 25 siècles de l’aventure postale (avec en « Paroles de visiteurs », des propos de Jean-Marie Cuzin, le scénariste, et de Cédric Hervan, le dessinateur). Et puis le programme des animations, une itw du réalisateur des films courts « Histoires de timbres » (diffusés sur LCP-AN), des brèves… Bonne lecture. (RP)

« L’Adresse-LeMag » est disponible en version papier au musée et téléchargeable sur le site internet (ladressemuseedelaposte.fr, rubrique « Découverte du musée »).

 

 

 

 

Expo de jeunes plasticiens au Musée de La Poste : 12 hommes et femmes en couleur

Logo Jour et Nuit Culture association - petitPeintures, dessins, sculptures, installations… : douze jeunes artistes vont exposer leurs œuvres durant plusieurs semaines au Musée de La Poste. Un accrochage à ne pas manquer.

Jour et Nuit Culture est une association qui regroupe un noyau d’une douzaine de jeunes artistes – autour desquels gravitent de nombreux autres créateurs – aux origines et aux formations différentes. Venus d’Amérique latine, d’Ukraine, de Turquie, d’Autriche, de France… , ils pratiquent toutes les disciplines des arts plastiques, créent des installations, travaillent en lien avec des musiciens, des comédiens… « Dès la naissance de l’association, en 2011, l’idée a été de fédérer des gens issus de tous les horizons géographiques, culturels et artistiques, explique Morgane Planchais, illustratrice et dessinatrice et présidente de l’association, et de bâtir ensemble un lieu de travail et d’expérience, d’en faire un creuset d’idées. »

Nomades en attendant qu’un nouveau local de travail et d’exposition leur soit accordé par la mairie de Paris, les artistes de Jour et Nuit Culture exposeront au Musée de La Poste de la fin octobre à la mi-novembre. Près de 80 de leurs œuvres seront ainsi présentées – sculptures, peintures, dessins, installations… -, dont plusieurs réalisées sur place. L’accrochage sera également ponctué de travaux de mail art conçus pour l’occasion. Un événement qui promet d’être haut en couleur et en créativité. C’est dans huit jours, c’est avec le soutien de la direction des affaires culturelles (DAC) de la mairie de Paris, et c’est au Musée de La Poste. (RP)

« Correspondances », galerie du Messager, du 25 octobre au 13 novembre, l’Adresse Musée de La Poste, 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15ème. Tél. 01 42 79 24 24. Entrée libre.

Le site de l’association « Jour et Nuit Culture » : http://jouretnuitcollectifa.wix.com/jouretnuit

 

 

Du Musée de La Poste à celui de l’Abbaye Sainte-Croix : l’expo Chaissac-Dubuffet passe à l’ouest

chaissac sablesLes œuvres de Gaston Chaissac et Jean Dubuffet présentées au Musée de La Poste jusqu’à la fin septembre sont désormais visibles au Musée de l’Abbaye Sainte-Croix, aux Sables d’Olonne.

L’exposition Chaissac-Dubuffet, entre plume et pinceau, proposée par le Musée de La Poste du 27 mai au 28 septembre, a réuni près de 25 000  visiteurs. Mais il n’est pas encore trop tard pour profiter de cet accrochage original : celui-ci se poursuit actuellement au musée de l’Abbaye Sainte-Croix, aux Sables d’Olonne, qui avec le Musée de La Poste en a assuré la coproduction. Un prolongement qui est aussi une manière d’hommage à Gaston Chaissac : le musée de l’Abbaye Sainte-Croix possède en effet dans ses collections de nombreuses œuvres du peintre, qui a vécu et travaillé dans la région de 1948 à son décès en 1964.

Comme au Musée de La Poste, l’exposition consacrée aux deux artistes présente 170 de leurs œuvres, tableaux, sculptures et objets peints. Et en fil rouge, des extraits de l’abondante correspondance qu’ont entretenue les deux hommes pendant vingt ans sont également proposés aux visiteurs. (RP)

Exposition « Chaissac-Dubuffet, entre plume et pinceau », jusqu’au 26 janvier, Musée de l’Abbaye Sainte-Croix, Les Sables d’Olonne (Vendée).

Pour en savoir plus : http://www.lemasc.fr/masc/

 

 

Le vernissage du « Salon annuel » de la Société artistique a une nouvelle fois réuni des centaines de visiteurs

verniSAC’était ce soir le vernissage du Salon annuel de la Société artistique. Un événement qui a une nouvelle fois rassemblé un grand nombre de visiteurs.

Chaque automne, le Musée de La Poste accueille le Salon annuel, la grande exposition nationale de la Société Artistique. L’édition 2013 n’a pas failli à la règle : ce sont des centaines de visiteurs qui se sont pressés pour venir voir les 150 œuvres – tableaux, sculptures, bois flottés, … – présentées par une centaine d’adhérents de l’association.

Pour Dominique Labourel, le secrétaire général de la Société Artistique, « la présence de l’association au Musée de La Poste, à l’occasion de ce rendez-vous annuel, est importante, c’est une manière de réunir toutes les personnes qui accompagnent notre démarche et apprécient le travail que nous accomplissons. » Et pour ceux qui n’ont pas pu se déplacer ce soir, il reste encore quelques jours pour voir  l’exposition, celle-ci est en effet encore ouverte au public jusqu’à la fin de la semaine. (RP)

« Salon annuel de la Société artistique », jusqu’au 19 octobre, galerie du Messager, l’Adresse Musée de La Poste, 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15ème. Tél. : 01 42 79 24 24. Entrée libre.

Site de la Société artistique : http://ste.artistique.pagesperso-orange.fr/association.htm

 

Des timbres, de la musique, de la peinture : une belle fin de semaine en perspective… avec le Musée de La Poste

fdt2013Fête du timbre, concert, expositions… : autour du timbre et du Musée de La Poste, une fin de semaine qui s’annonce joyeuse.

C’est une fin de semaine plutôt fraîche et grise qui se profile. Mais pas triste pour autant. Plusieurs événements autour du timbre, de l’univers de La Poste et des soutiens que le Musée de La Poste apporte à des artistes et à différentes causes ont de quoi ensoleiller ces prochains samedi et dimanche. Et en premier lieu la Fête du Timbre. Organisée chaque année depuis 1938 par la Fédération Française des Associations Philatéliques (FFAP) avec le concours de La Poste, elle continue cette année encore sa sensibilisation au développement durable. Après l’Eau en 2010, la Terre en 2011 – avec des graines biologiques encapsulées sur les timbres -, le Feu en 2012, la boucle se boucle : l’édition 2013 de la Fête du Timbre est placée sous le signe de l’Air. Un thème qui sera tout au long de ces deux jours décliné sur les timbres et les créations philatéliques réalisés pour l’occasion.

Au menu de cette fête qui se déroule dans plus d’une centaine de villes : animations (notamment des envols de montgolfières), stands, expositions, ateliers d’initiation, tirages au sort… Il y en a pour tous les goûts, tous les âges, pour les spécialistes comme pour les simples curieux… Le Musée de La Poste appuie la fête, et son espace Timbres sera samedi à la disposition de tous les amateurs de philatélie.

exposfdt2013Le musée soutient également Médecins du fleuve, une association qui vient en aide aux populations d’Afrique de l’ouest (voir sujet blog d’hier). Amateurs de timbres ou non, tout le monde est convié au concert de Djéour Cissokho donné samedi au profit de cette association. Une prestation où se mêleront musique traditionnelle, reggae, jazz… C’est à 15 h 30 à l’auditorium du musée.

Toujours au musée, l’exposition de la Société Artistique (photo ci-dessus). Plus de 150 œuvres (pour l’essentiel des tableaux, mais aussi un certain nombre de sculptures). Des créations de grande qualité réalisées par des artistes semi-professionnels et amateurs. Un accrochage que l’on peut voir samedi toute la journée, et qui se prolonge jusqu’au 19 octobre.

Et il y a des artistes qui sont également des créateurs de timbres. Comme Nicolas Vial, qui a aussi récemment présenté au musée trente ans d’illustrations de presse (photo médaillon). Il expose jusqu’au 2 novembre à Charenton-le-Pont plus de 80 tableaux consacrés aux univers marins (il est peintre officiel de la marine depuis 2008). Entre la philatélie, la musique et la peinture, c’est une belle fin de semaine qui s’annonce, non ? (RP)

L’Adresse Musée de La Poste, 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15ème. Tél. : 0 42 79 24 24.

Pour tout savoir de la Fête du timbre et des animations des 106 villes participantes : http://www.leportaildutimbre.fr/af/laposte/actualites/phil@newsAffichageArticle.do?articleOID=470565

Concert de Djéour Cissokho, renseignements et réservation : http://www.medecinsdufleuve.org/MedecinsduFleuve/Bienvenue.html

Site de la Société Artistique : http://ste.artistique.pagesperso-orange.fr/association.htm

Nicolas Vial expose jusqu’au 2 novembre – du mardi au samedi de 13 h à 18 h – à l’espace Art et Liberté de Charenton-le-Pont (Val-de-Marne), 3 place des Marseillais (métro « Liberté »). Site de Nicolas Vial : http://www.nicolasvial.com/

Concert de Djéour Cissokho samedi au Musée de La Poste au profit de l’association « Médecins du fleuve »

medecinsdufleuveDjéour Cissokho et son groupe seront samedi sur la scène de l’auditorium du Musée de La Poste. Un concert donné au profit de l’association Médecins du fleuve.

Formé aux musiques traditionnelles du peuple Mandingue, aujourd’hui disséminé dans tout l’ouest africain, Djéour Cissokho se nourrit aussi de jazz, de reggae, de salsa, de funk, de blues… Il a joué avec tous les instrumentistes sénégalais – lui-même est un virtuose de la kora, la « harpe-luth » mandingue -, et s’est produit partout en France, mais aussi à New York, dans plusieurs pays de l’est européen…

Avec Allalaké, le groupe qu’il a fondé dans les années 1990, il sera samedi sur la scène de l’auditorium du Musée de La Poste. Un vrai set… et une belle cause, celle de soutenir l’association Médecins du fleuve. Djéour Cissokho et ses musiciens donneront en effet ce concert au profit de cette ONG active aux abords des fleuves Niger et Sénégal.

La mission que s’est fixée l’association, créée en 2006 par un couple de médecins, Martine et Hervé Darie : fournir une aide médicale et mettre en œuvre des opérations de soins et de prophylaxie au bénéfice des populations locales défavorisées et enclavées. Des projets notamment menés grâce à des antennes médicales fluviales itinérantes. Ainsi en juin dernier, lors d’une des plus récentes missions de Médecins du Fleuve, près de 400 malades ont pu être soignés au Sénégal. Ecouter Djéour Cissokho, sa kora et ses musiciens tout en contribuant à cette démarche humanitaire, une bonne idée pour démarrer la prochaine fin de semaine…   (RP)

Djéour Cissokho et Allalaké en concert, samedi 12 octobre, 15 h 30, auditorium de l’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugirard, Paris 15ème. Tél. 01 42 79 24 24. Participation aux frais : 20 €.

Réservation: http://www.medecinsdufleuve.org/MedecinsduFleuve/Bienvenue.html

Contact : mdf.asso@hotmail.fr

 


Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 166 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 316 113 visites
Publicités