La Plume Noire jette l’encre au musée de La Poste : Laurent Bonnet, lauréat du Prix Senghor 2013


haider fredduclosL’édition 2013 du « Salon de la Plume Noire », se déroule une nouvelle fois au Musée de La Poste. L’événement a démarré ce vendredi et se poursuit toute la journée de samedi. Avec en point d’orgue l’attribution du Prix Senghor à Laurent Bonnet pour son livre Salone. Et en marge de l’événement, deux belles expositions. 

Chaque automne, l’association La Plume Noire s’arrête au Musée de La Poste pour y tenir son « Salon ». Elle y remet notamment le Prix Senghor, décerné tous les ans à une œuvre de littérature du monde noir et du monde francophone. Et c’est Laurent Bonnet, pour son livre Salone  (publié aux Editions Vents d’ailleurs), qui vient ainsi d’être récompensé. A noter également, l’Arménie est cette année le pays invité d’honneur de la manifestation.

Deux belles expositions accompagnent par ailleurs le salon. Frédéric Duclos y présente notamment une quinzaine de ses photos. Des oeuvres qui semblent au premier coup d’oeil être des tableaux. « En fait, je photographie ce qui m’apparaît comme des peintures modernes déjà réalisées, explique Frédéric Duclos, ce sont des parcelles de paysages urbains que je cadre dans mon objectif. » Chaussées striées de marquages directionnels, coffrages géants de chantier, sous-sols de centres commerciaux… , le photographe capte les angles, les lignes, les ombres, les traces de couleurs qui se croisent et s’associent. Des clichés vraiment étonnants.

L’autre accrochage autour du Salon de La Plume Noire concerne les travaux du peintre Haider. Un artiste originaire du Moyen-Orient qui se définit lui-même comme Mésopotamien. Haider expose ainsi une vingtaine de toiles monochromes, aux couleurs profondes qui renvoient à celles de son enfance. Au centre de chacune d’elles, des objets récupérés sur des chantiers de démolition : clou, gond, clé, couvercle de conserve… « C’est la trace du temps que je veux saisir, indique-t-il, celle de l’homme, de son travail. » Là encore, un bel artiste à découvrir.

La Salon de La Plume Noire, dont c’est cette année la XVIIIème édition, a été fondé en 1995 par Dominique Loubao. (RP)

Le Salon de La Plume Noire, vendredi 18 et samedi 19 octobre, L’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugirard, Paris 15ème. Tél. : 01 42 79 24 24. Entrée libre, en fonction des places disponibles.

 

 

Publicités

1 Response to “La Plume Noire jette l’encre au musée de La Poste : Laurent Bonnet, lauréat du Prix Senghor 2013”



  1. 1 fille ou garçon lune Rétrolien sur 27 septembre 2017 à 15:17

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 148 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 284,898 visites

%d blogueurs aiment cette page :