Un timbre en hommage à Adolphe Pégoud, pionnier du parachutisme et de la voltige


adolphe2Un timbre rappelant le saut en parachute réalisé en 1913 par le français Adolphe Pégoud sera émis jeudi prochain. Retour sur un authentique héros.  

L’histoire ne retient pas le nom de tous ses héros. Qui pourrait citer Adolphe Pégoud parmi les pionniers de la voltige aérienne et du parachutisme ? Seulement quelques spécialistes, un nombre restreint de passionnés… Un timbre émis jeudi prochain à sa mémoire permettra de rendre un peu de lumière méritée à cet homme injustement oublié. C’est le 13 juin 1913 en effet qu’Adolphe Pégoud, jeune pilote d’avion de 24 ans (le vol s’est passé le jour de son anniversaire), effectuera en parachute un saut historique. Il s’agissait en effet du premier saut réalisé à l’aide d’un parachute plié et déposé sur le fuselage de l’avion (un Blériot XI). Un exploit qui s’est déroulé à proximité de l’aérodrome de Chateaufort, près de Versailles. Adolphe Pégoud était lui-même aux commandes de l’avion, lequel avait volontairement été « sacrifié » pour la circonstance. A 250 mètres d’altitude, il s’est extrait de la carlingue pour accomplir et réussir sa prouesse.

Enseignement collatéral de cet exploit : l’avion livré à lui-même exécute alors plusieurs « figures » avant de s’écraser au sol. Adolphe Pégoud a pu les observer et n’aura de cesse de les reproduire, cette fois volontairement. Et en effet, trois mois plus tard, le 11 septembre, il réussira un « tête en bas » dans le sud de Paris, à Juvisy sur Orge. Et le lendemain, une série de loopings au dessus de Buc, à nouveau près de Versailles. Ce sera alors le début d’une grande renommée pour Adolphe Pégoud. Il effectuera des exhibitions aériennes un peu partout en Europe, en Russie… Il disparaîtra lors d’un affrontement aérien lors de la première guerre mondiale, le 31 août 1915. Il avait 26 ans. Le timbre émis par La Poste honore sa mémoire. (RP)

Le timbre « 1913 Centenaire du saut en parachute » (création Jame’s Prunier, gravure Marie-Noëlle Goffin, mise en image Bruno Ghiringhelli, tirage 1.5 million d’exemplaires) sera en vente à partir de vendredi 14 juin à l’espace Timbres du musée de La Poste, 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15ème. Tél. : 01 42 79 24 24.

 

Publicités

2 Responses to “Un timbre en hommage à Adolphe Pégoud, pionnier du parachutisme et de la voltige”


  1. 1 Rob Swart 23 novembre 2013 à 13:53

    cette timbre avec Adolphe Pégoud est interessant, parce que on voit des avions divers. Qui peut m’aider: je veux savoir les types de ces avions.
    Je voit un Bleriot XI, peut-etre un Morane Saulnier, peut-etre un Wright biplane.
    Mais l’avion a gauche et en bas est un mystere pour moi.

    Rob Swart
    Amsterdam, Pays Bas
    email: rob_swart@upcmail.nl

    • 2 ladresseip 12 décembre 2013 à 12:01

      Bonjour,
      on a interrogé des spécialistes des débuts de l’aviation… sans pouvoir obtenir de réponses précises. IL est vrai que le dessin de cet avion est très petit. Peut-être pourriez-vous vous rapprocher de James’s Prunier, le créateur du timbre (coordonnées sur internet).
      Désolé de ne pouvoir vous éclairer.
      Bien cordialement,
      La rédaction du blog.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 142 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Plus de photos

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 276,815 visites

%d blogueurs aiment cette page :