Philatélie : à l’est, du nouveau…


Le Haut-Rhin et les Ardennes sont à l’honneur des nouvelles émissions philatéliques. Avec deux timbres qui évoquent la naissance d’une tradition et celle d’une ville… Cap à l’est.

La commune de Rixheim, à la périphérie de Mulhouse, dans le Haut-Rhin, possède une singularité peu répandue : elle abrite un musée dédié à l’histoire du papier peint. Ouvert en 1983 au sein d’une ancienne commanderie de l’Ordre Teutonique, ce musée raconte en particulier une tradition et un savoir-faire locaux qui datent de la fin du XVIIIe siècle. Il comporte notamment 100 000 documents de la collection Zuber,  un entrepreneur spécialisé dans la décoration d’intérieur qui s’était installé dans le bâtiment en 1797 (la manufacture Zuber en occupe aujourd’hui encore l’aile ouest).

Un timbre panoramique de la série touristique mis en vente le 3 mai rappelle cette tradition. Une partie de l’édifice de la commanderie y apparaît sur la gauche, tandis qu’un détail du papier peint « l’Hindoustan », créé en 1807 pour la manufacture Zuber, figureRixheim sur la droite. La commanderie est devenue l’hôtel de ville de Rixheim depuis 1986. (RP)

Timbre « Haut-Rhin/Rixheim », auteur P. A. Mongin pour Zuber, mise en page Sylvie Patte et Tanguy Besset, impression mixte offset-taille douce.

C’est à Charles de Gonzague que la cité de Charleville, dans les Ardennes, doit son nom. La commune a en effet été édifiée au début du XVIIe siècle à son initiative. Niché dans une boucle de la Meuse, face à la citadelle de Mézières, le lieu choisi par Charles de Gonzague était situé sur son duché de Rethel (il possédait aussi celui de Nevers), ville sise à moins d’une cinquantaine de kilomètres. Le timbre émis le 6 mai – une double date anniversaire, Gonzague est né le 6 mai 1580 et aurait décidé des travaux le 6 mai 1606 – rend ainsi hommage au fondateur de Charleville. Il est illustré de la statue de ce dernier érigée sur la place Ducale, au cœur de Charleville. Une place construite dans l’esprit de celle des Vosges, à Paris, avec sa succession d’arches et de splendides pavillons symétriques.

gonzagueC’est en 1966 que les deux villes voisines, Charleville et Mézières, ont fusionné. Elles forment aujourd’hui un des importants pôles économiques et touristiques de la région Champagne-Ardenne. (RP)

Timbre « Charles de Gonzague/1580-1637 », création et gravure Louis Boursier, impression taille-douce.

 Ces deux timbres seront disponibles début mai à l’espace Timbres du musée de La Poste.

Publicités

0 Responses to “Philatélie : à l’est, du nouveau…”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 147 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 283,600 visites

%d blogueurs aiment cette page :