Ils ont bâti la légende de La Poste (volet 2)


tresorjunkoIllustres ou méconnus, ils ont contribué aux fondations, aux évolutions majeures et aussi à l’honneur de la poste. Louis XI, Arago, Latécoère (illustration ci-contre), Simone Lévy… , leurs noms apparaissent au fil du parcours historique du musée. Ils font partie de la légende d’une institution présente depuis des siècles auprès des français. Rappel en forme d’hommage du rôle de quelques-uns de ces hommes et de ces femmes. Chapitres 3 et 4.

L’accélérateur du service public. Etienne Arago ne connaît pas la même notoriété que son frère, le mathématicien François Arago. Il mérite cependant sa part de lumière. Homme politique – c’est un fervent républicain – et dramaturge, Etienne Arago n’est resté qu’à peine un an à la tête de la poste, de février (le 24,  jour même de l’abdication du roi Louis-Philippe) à décembre 1848. Pendant cette courte période, il aura eu le temps de prendre un certain nombre de dispositions qui vont transformer en profondeur le rôle de la poste et son fonctionnement. C’est lui en effet qui, sur le modèle anglais, va mettre en place le « port payé » en lieu et place du « port dû » en usage depuis plus de deux siècles. Une révolution économique – en percevant à l’avance le prix du service, la poste ne sera plus à découvert – qui s’accompagne d’une révolution éthique : la péréquation tarifaire. Désormais, on ne paie plus à la distance, mais au poids. Le coût du transport d’une lettre s’effondre en conséquence pour les longs acheminements… mais le manque à gagner pour la poste est compensé par l’intensification du trafic. Et pour faciliter les paiements, Etienne Arago lance le timbre. Une autre révolution…

Le fondateur de la poste aérienne. Tout comme Etienne Arago au regard de son frère François, Pierre-Georges Latécoère n’a pas la renommée d’un Mermoz ou d’un Saint-Exupéry. Mais il a été leur patron. Et surtout il est à l’origine du formidable bon en avant qu’a connu l’acheminement du courrier grâce au transport aérien. Industriel spécialisé dans la production de wagons de bois, rien ne prédestinait cependant au départ Latécoère à s’intéresser à l’aviation. Mais quand le gouvernement français, lors de la première guerre mondiale, réclame des avions de combat, il convertit alors son entreprise. Sa passion pour l’aviation ne cessera plus. La guerre terminée, il imagine une ligne aérienne transportant du courrier depuis Toulouse jusqu’au Sénégal. Dès 1919, les Lignes aériennes Latécoère s’organisent. Très vite, Mermoz, Saint-Exupéry, Guillaumet sont recrutés. L’aventure de la poste aérienne démarre. Avec déjà de nouveaux horizons : l’Atlantique, l’Amérique du sud, les Andes… Et toujours la même devise : le courrier doit passer ! A suivre. (RP)

Les collections du musée de La Poste, 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15ème. Tél. : 01 42 79 24 24.

Publicités

0 Responses to “Ils ont bâti la légende de La Poste (volet 2)”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 143 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 278,021 visites

%d blogueurs aiment cette page :