Ils ont bâti la légende de la poste


Illustres ou méconnus, ils ont contribué aux fondations, aux évolutions majeures et aussi à l’honneur de la poste. Louis XI, Chamousset… , leurs noms apparaissent au fil du parcours historique du musée. Ils font partie de la légende d’une institution présente depuis des siècles auprès des français. Rappel en forme d’hommage du rôle de quelques-uns de ces hommes et de ces femmes. Chapitres 1 et 2louisXI

 Le précurseur. Lorsque Louis XI (ci-contre), au milieu du 15e siècle, décide de « monter des routes en poste », il n’imagine sans doute pas qu’il pose la première pierre d’un édifice institutionnel bâti pour des siècles : la poste. Son intention est alors seulement de faciliter les déplacements de ses messagers, les « chevaucheurs », chargés de porter des dépêches militaires ou administratives. En demandant à des fermiers situés sur les axes les plus empruntés par les messagers de mettre à la disposition de ces derniers des montures et un guide – le postillon -, Louis XI crée ainsi la poste aux chevaux. Ce réseau logistique au service des seuls besoins du roi préfigure déjà, sous forme encore embryonnaire, la future poste. Quelques dizaines d’années plus tard, en 1603, à l’instigation de Fouquet de la Varanne, compagnon de guerre et homme de confiance d’Henri IV, les « courriers » remplacent alors les « chevaucheurs » et sont désormais autorisés à transporter aussi la correspondance privée. La poste moderne est née…

Les « pères » des facteurs . Si Louis XI et Henri IV sont à l’origine de l’organisation de l’acheminement du courrier – le transport de correspondance d’une ville à l’autre -, il n’est à leur époque pas encore question de distribution à domicile. Celle-ci fera une apparition fugace à Paris en 1653, à la demande adoubée par Louis XIV de Renouard de Villayer. Mais l’expérience – pourtant menée de façon comparable avec succès en Angleterre – tourne court. Il faudra alors attendre plus d’un siècle avant que Piarron de Chamousset ne reprenne le flambeau. Avec l’accord de Louis XV, il met en place en 1760 un service de distribution – la « Petite poste » – dans la capitale. Trois distributions par jour sont assurées, et une heure après chacune d’elle, l’employé de la Petite poste repasse pour récupérer les éventuelles réponses. D’initiative « privée », l’activité sera très vite rattachée à la « Grande poste » royale. La longue saga des facteurs commence. Ils exerceront d’abord dans les grandes villes. Et à partir des années 1830, dans les campagnes…

Les collections du musée de La Poste, 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15ème. Tél. : 01 42 79 24 24.  

 

Publicités

0 Responses to “Ils ont bâti la légende de la poste”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 143 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 281,797 visites

%d blogueurs aiment cette page :