Pour Marseille 2013, La Poste émet un timbre à l’image de la cité phocéenne


RF TP Marseille 2013 0,80E_PubMarseille, capitale européenne de la culture pour 2013 – avec Kosice, en Slovaquie -, ça démarre en fin de semaine. Avec un programme de festivités particulièrement copieux (voir le sujet publié lundi). Et un timbre dédié à l’événement, dont le visuel a été dévoilé aujourd’hui.

Tête relevée, regard intense, cheveux au vent qui ne cachent rien de son visage, moue de défi à peine esquissée, un soupçon de rouge à lèvres… La jeune femme qui illustre le timbre émis par La Poste à l’occasion du lancement de l’année Marseille-Provence 2013, capitale de la culture, est à l’image de la cité phocéenne : fière, volontaire, rebelle, libre… Tout comme le fond du timbre, entièrement bleu azur. Un portrait que l’on doit à Djamel Tatah, enfant de Saint-Chamond, dans la Loire, devenu amoureux de Marseille et de la Méditerranée à la fin des années 1980.

Le timbre sera mis en vente dès samedi prochain au pavillon « M » de Marseille, à la maison des associations d’Arles, à l’office du tourisme d’Aix-en-Provence ainsi qu’au Carré d’encre de Philaposte à Paris. Et il sera également disponible à l’espace Timbres de l’Adresse Musée de La Poste. (RP)

Timbre « Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture » : création Djamel Tatah (crédit photographique Jean-Louis Losi), mise en page Thierry Crombet, impression héliogravure, valeur faciale 0,80€, tirage 1,6 millions d’exemplaires. Espace Timbres, l’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugirard, Paris 15ème. Tél. : 01 42 79 23 83.  

Publicités

6 Responses to “Pour Marseille 2013, La Poste émet un timbre à l’image de la cité phocéenne”


  1. 1 Eric Contesse 9 janvier 2013 à 21:57

    un timbre décevant… surtout après un tel suspens ! sinon, Kosice est en Slovaquie (et pas en Slovénie…).

    • 2 ladresseip 10 janvier 2013 à 12:24

      Bonjour,
      se fier aveuglément aux communiqués de presse ne suffit pas en effet, Kosice est bien en Slovaquie, c’est même avec ses 240 000 habitants la deuxième ville du pays.
      bien cordialement
      La rédaction du blog

  2. 3 RAOUL 10 janvier 2013 à 09:49

    oui trés décevant malgré le fait que c’est un beau portrait ! pourquoi ce choix et quelles étaient les autres propositions ? et surtout qui a choisi car si ce ne sont pas les habitants de Marseille quel manque de démocratie et comment promouvoir Marseille 2013 auprés de la population si elle n’est pas associée à 100% aux choix…

  3. 4 Fredy Azario 10 janvier 2013 à 21:32

    Je crois que nous avons ici le prix citron du timbre 2013!
    En quoi ce timbre évoque Marseille, la Provence, la culture, voire l’Europe? On voit seulement un profil de femme( pas très bien dessiné à mon humble avis)et le ciel bleu de la méditerranée.
    Vraiment peu de chose pour symboliser la capitale européenne de la culture.
    Encore une occasion manqué pour Marseille et pour la France!

    • 5 Françoise Christophe 12 janvier 2013 à 14:44

      Ce timbre représente tout simplement la culture car l’auteur de cette oeuvre est un artiste peintre Français reconnu dans le milieu de l’art, qui a, entre autres, exposé au centre Georges Pompidou, Petit Palais, Villa Medici Rome, etc … .

      La poste ne pouvait pas prendre une image de Folklore pour son timbre, afin de représenter Marseille capitale de la culture européenne, mais plutôt une oeuvre de l’un de nos artistes (que l’on aime ou pas ce dessin, ceci n’est pas le sujet, il y a des gens qui aiment PICASSO, et d’autres NON, on ne peut pas plaire à tout le monde, mais on peut respecter nos artistes Français)

      Aussi le choix de la Poste, pour cette oeuvre culturelle me parait justifié, et la représentation de cette jeune Marseillaise est Symbolique… .

      Vous semblez confondre Folklore et Culture, ceci n’est pas la même chose. Aussi, j’ai recueilli pour vous 🙂 des propos de Journalistes du Journal le Monde, ainsi que d’autres professionnels de la culture pour vous parler du travail de Djamel Tatah

      L’artiste met en scène des figures humaines grandeur nature, vidées de leur chair et de leur volumétrie, dans des espaces colorés géométriques et plans. Silencieux et suspendus dans le temps, les marcheurs, les gisants, les hittistes sont les motifs que l’artiste rejoue de tableaux en tableaux autour des thèmes de la vie urbaine, de la guerre, de la suspension ou de la chute.

      Pour Gilles Perru, réalisateur de Djamel Tatah, la hauteur du regard, le film, né de sa rencontre avec l’artiste et son travail, « témoigne d’une expérience troublante : comment la peinture peut encore, aujourd’hui, nous réapprendre à voir. La couleur, le silence, la présence et le monde. »

      « De même que l’on a pu écrire que le dessin de Djamel Tatah abstrait les figures de la photographie, du cinéma ou de la peinture de ses prédécesseurs, de même la couleur abstrait l’œuvre de toute situation historique et géographique. Il n’y a pas de lieu et il n’y a pas d’heure. » Philippe DAGEN

      « Loin de tout renoncement, la peinture de Djamel Tatah invite, pourrait-on dire, à se figurer. Et, dans le face-à-face pleinement accepté – avec soi-même, avec les autres, avec le monde – à faire silence, pour advenir, enfin. » Guitemie MALDONADO

  4. 6 Françoise Christophe 12 janvier 2013 à 11:17

    Ce timbre a été choisi, car l’artiste est un artiste Peintre de renommé, et qui fait parti des artistes de Marseille, quand au sujet sur le timbre, ç’est une jeune marseillaise, quoi de mieux qu’un artiste Marseillais qui peint une jeune marseillaise ? Pour représenter la capitale de la culture ? Quoi, vous auriez préféré des sardines sur le timbre pour représenter Marseille en tant que capitale européenne de la culture ? Pffff ….


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 143 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 278,021 visites

%d blogueurs aiment cette page :