Archive pour décembre 2012



Le musée de La Poste sera exceptionnellement fermé lundi 24 décembre… et ouvert en soirée les 3 janvier, 7 février et 7 mars

hm_f1gLes fêtes approchent et avec elles la trêve des confiseurs. En dehors de ces jours de fermeture habituels, le musée n’ouvrira exceptionnellement pas ses portes lundi 24 décembre.

Chacune de ces dernières années, la fréquentation du musée de La Poste a été en hausse sensible. Les visiteurs ont ainsi quasiment doublé en quatre ans, passant  de 60 000 en 2008 à 112 000 en 2011. Les « records » étant par nature de plus en plus difficiles à battre, améliorer encore ces chiffres en 2012 semblait pour le moins très ambitieux. Et pourtant, ce sera le cas, la perspective d’atteindre les 120 000 visiteurs cette année se profile de jour en jour.  L’exposition Au-delà du Street, véritablement plébiscitée depuis son ouverture fin novembre, apparaît ainsi comme une cerise sur un gâteau déjà apprécié par ailleurs. Les équipes du musée n’ont pas ménagé leur peine pour parvenir à ces résultats. C’est pourquoi, la trêve des confiseurs ne sera pas un vain mot pour elles : elle se traduira par la fermeture exceptionnelle du musée lundi 24 décembre.

Une semaine plus tard, le lundi 31 décembre, le musée sera en revanche ouvert comme à l’accoutumée de 10 h à 18 h. Et comme l’intérêt pour l’exposition Au-delà du Street art ne prend visiblement pas le chemin de diminuer, les visiteurs pourront profiter de l’accrochage jusqu’à 20 h le premier jeudi de chaque mois (les 3 janvier, 7 février et 7 mars). Et pour profiter de l’expo plus tranquillement, ils peuvent s’y rendre le samedi dès 10 h le matin (c’est mieux que 16 h… ). Bonne visite… en dehors de lundi 24. (RP)

L’Adresse Musée de La Poste, 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15ème, ouvert du lundi au samedi de 10 h à 18 h (fermé les dimanche et jours fériés) et jusqu’à 20 h le premier jeudi de chaque mois. Fermeture exceptionnelle lundi 24 décembre. Tél : 01 42 79 24 24.

Publicités

Le récolement décennal au cœur des préoccupations des musées de France

photo-289L’Adresse Musée de La Poste, dont la majeure partie des collections appartient à l’Etat et bénéficie, depuis 2002, de l’appellation « musée de France », participe ce lundi 17 décembre, à la Journée nationale sur le récolement décennal dans les musées de France, organisée par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Rappelons tout d’abord que c’est en 2002 que naît la loi sur l’obligation de récolement décennal pour les 1220 musées de France. Depuis cette date, les musées se trouvent engagés dans un vaste chantier qui est indissolublement lié à la sauvegarde du principe d’inaliénabilité des collections. Cette entreprise réside avant tout,- à travers la vérification de la présence de l’objet-muséalia, de son analyse et de son constat d’état,- dans une prise de conscience de l’importance de la connaissance approfondie des collections. En effet, de cette dernière dépend la valorisation et la transmission aux générations futures.

L’équipe de conservation de l’Adresse Musée de La Poste en est convaincue ce qui se traduit par une mise en place, depuis plusieurs mois déjà, de plusieurs chantiers de collections au sein de l’établissement.

Présidée par Christine Labourdette, directrice chargée des musées de France, la conférence a réuni, autour de plusieurs tables rondes, élus, conservateurs, directeurs de musées et diverses autres personnalités venus de toute la France pour échanger et réfléchir ensemble sur les impératifs, les enjeux et les stratégies à mettre en œuvre afin de répondre au mieux à l’obligation réglementaire du récolement décennal dont l’achèvement est fixé au 12 juin 2014. (MN)

Journée nationale « Le récolement décennal dans les musées de France », présentation de Jacques Sallois, président de chambre honoraire à la Cour des comptes, président de la Commission de récolement des dépôts d’oeuvres d’art, Paris, BnF Tolbiac, 17 décembre 2012. © Photo L’Adresse Musée de La Poste, Paris / Tous droits réservés

 

Journée nationale « Le récolement décennal dans les musées de France » Paris, BnF Tolbiac, 17/12/2012

La boutique du musée : un cadeau pour les cadeaux…

noel6Noël dans une semaine, la Saint-Sylvestre dans deux… Le temps presse, le temps manque, les idées de cadeaux s’obscurcissent, se bousculent… Pas de panique : à l’approche finale des fêtes de fin d’année, la boutique de l’Adresse Musée de La Poste propose différentes séries d’objets susceptibles de faire plaisir, d’être utiles, drôles…

Des idées pour les fêtes, à la boutique du musée de La Poste, il y en a pour tous les goûts et tous les âges. D’abord, spécialement à destination des retardataires « sévères », des objets de décorations pour la maison. En vrac : santons, églises décorées, cloches, boules, Pères Noël de toutes tailles, lanternes, bougies magiques… Côté cadeaux, pour contenter les amoureux de l’écriture, des produits de calligraphie de très belle facture (mais pas onéreux pour autant). Des sacs, des besaces, toutes sortes d’objets originaux en toile postale réalisés éthiquement par la société Extramuros. Et les œuvres de Plonk & Replonk, encore d’autres belles idées de cadeaux. Et puis un grand choix de livres sur le Street art (expo au musée jusqu’au 30 mars), sur les voyages, l’histoire… Et plein d’autres choses à découvrir sur place. (RP)

L’Adresse Musée de La Poste, la boutique, 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15ème.

 

De Paris, de Pau, de partout : les visiteurs affluent au musée de La Poste pour l’expo « Au-delà du Street art »

Les samedis se suivent et se ressemblent au musée de La Poste. Toujours un public très nombreux aujourd’hui encore – à nouveau plus de 1000 personnes – pour voir l’expo Au-delà du Street art.

Avec en plus cet après-midi la présence de Miss. Tic, venue à la rencontre des gens qui suivent son travail et se prêtant avec plaisir au jeu des dédicaces. Les visiteurs ne proviennent pas tous de l’Ile-de France, loin de là, beaucoup font de longs trajets pour s’y rendre. Comme ces quatre jeunes originaires de Pau qui ont programmé ce week-end pour voir les oeuvres des 11 street artistes exposés. « On est ici à Paris pour cette expo, et on ne regrette pas le déplacement, apprécient-ils, c’est la première fois que des artistes de cette importance sont réunis, c’est vraiment super. »

Côté organisation, le musée a mis en place un dispositif qui permet de gérer au mieux et le moins inconfortablement possible l’affluence. Les équipes d’accueil font notamment en sorte que la file d’attente se tienne pour l’essentiel à l’intérieur du musée. En ce samedi pluvieux, l’initiative a été bien perçue… vernissage3(RP)

« Au-delà du Street art », jusqu’au 30 mars, galerie du Messager, l’Adresse Musée de La Poste, 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15ème. Ouvert du lundi au samedi de 10 h à 18 h (ouverture chaque premier jeudi du mois jusqu’à 20 h).

Plonk et Replonk font poste restante

dvdplonk3Débarquées sans crier gare en janvier dernier au musée de La Poste, les oeuvres de Plonk & Replonk ne rejoindront pas leur Hélvétie natale avant plusieurs mois. Les visiteurs se sont en effet fermement opposés à tout rapatriement incontrôlé. Pour satisfaire ces derniers et éviter le moindre débordement lié à une éventuelle poussée addictive, le DVD des films de Plonk & Replonk diffusés au musée leur est également proposé.

Disséminés début 2012 parmi les pièces des collections du musée, les objets décalés de Plonk & Replonk devaient y passer l’année. Et plus si affinités. Les visiteurs ont choisi : leur intérêt ne s’étant pas démenti au fil des mois, les œuvres facétieuses des deux humoristes suisses en reprennent pour un bail d’un an. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, le CD des films de Plonk & Replonk diffusés dans les salles du musée est désormais disponible (avec des inédits, des bonus… ). Un joli cadeau de Noël à offrir en lieu et place de tous les produits de circonstance qui pullulent à longueur de rayons… (RP)

« Plonk & Replonk », dans les collections jusqu’à la fin de l’année. Le CD des films diffusés dans les salles est disponible à la boutique du musée (9,90 €). L’Adresse Musée de La Poste, 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15ème. Tél. : 01 42 79 24 24.

Jef Aérosol ce soir au musée de La Poste

De g. à d. : Christine Blandin, qui a animé le débat, Jef Aérosol, Dominique Rabotteau, Frédéric Jung et Frédéric Soltan.

De g. à d. : Christine Blandin, qui a animé le débat, Jef Aérosol, Dominique Rabotteau, Frédéric Jung et Frédéric Soltan.

Street art toujours au musée de La Poste. Avec ce soir une table ronde sur sa place dans la cité.

L’auditorium du musée de La Poste fait salle comble ce soir pour une nocturne consacrée au street art. Plus de 150 personnes assistent en effet actuellement à une table ronde sur « La place du street art dans la cité ». Autour de ce thème débattent ainsi Jef Aérosol, Dominique Rabotteau et Frédéric Soltan, les auteurs du livre Murmures du monde, et l’architecte Frédéric Jung.

Dans une de ses interventions, Frédéric Jung a notamment évoqué le regard qu’il porte sur le travail d’Ernest Pignon-Ernest, « son acuité, sa précision, le fait que ces oeuvres ne doivent rien au hasard ». Dominique Rabotteau et Frédéric Soltan, qui ont parcouru le monde pour photographier et commenter plus de 200 réalisations murales, ont indiqué comment ils ont travaillé et l’aventure humaine que ce projet a entraînée.

L’humain a aussi été au coeur des propos de Jef Aérosol. « Ce qui me fascine, c’est les gens que l’on croise, a-t-il en particulier expliqué, et que l’on ne reverra jamais, et aussi l’intimité et l’effervescence des villes qui se côtoient. » L’artiste a également précisé qu’il aime le mur pour « ce qu’il est, pour ce qu’il fût » et qu’il considérait que « le street art n’est pas un mouvement, mais un phénomène planétaire, qui regroupe des gens aux pratiques multiples ».

Dominique Rabotteau et Frédéric Soltan ont à l’issue de cette table ronde dédicacé leur ouvrage. Une belle soirée au musée de La Poste… (RP)

Expo « Au-delà du Street art », jusqu’au 30 mars, galerie du Messager, l’Adresse Musée de La Poste, 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15ème. Tél. : 01 42 79 24 24.

« Au-delà du Street art »… déjà collector

collectstreet2A événement exceptionnel, accompagnement philatélique exceptionnel : l’exposition Au-delà du Street art, ouverte depuis le 28 novembre, est aussi l’occasion de proposer aux visiteurs un collector philatélique qui reprend plusieurs des œuvres présentées.

L’exposition Au-delà du Street art, lancée il y a deux semaines au musée de La Poste, réunit des œuvres originales – plus de 70 – d’artistes français et internationaux parmi les plus réputés. Certaines de ces oeuvres ont d’ailleurs été conçues spécialement pour l’exposition. Et parfois même réalisées sur place au musée. Comme le portrait sculpté sur un mur de briques de l’artiste portugais Vhils. Ou encore celui que C215 a peint sur de larges panneaux de carton alvéolé. Une telle exposition ne pouvait que favoriser l’intérêt et la qualité des produits philatéliques qui l’accompagnent.

Le collector de 10 timbres sorti dans le cadre de l’exposition rend ainsi compte du talent et de l’étendue des thèmes et des formes d’expression des artistes exposés. Six de ces timbres reproduisent une œuvre réalisée par quelques-uns d’entre eux. Figures inspirées des jeux vidéo pour Invader, portraits de Vhils et de Shepard Fairey, pochoir de C215, fleurs de Ludo, message de Rero… Les quatre autres timbres du collector reprennent quant à eux l’affiche de l’exposition.

Un timbre à date spécifique « Au-delà du Street art » est également mis en place durant tout l’accrochage, pour l’affranchissement des plis déposés au musée comme pour tous les clients désireux de le voir apposer sur leurs courriers ou documents. Moins philatélique, mais à noter également, le catalogue de l’exposition (chez Critères Editions), qui au vu de l’intérêt suscité par l’événement, fait déjà figure d’ouvrage de référence.

Et pour l’anecdote : le Prêt-Poster créé à l’occasion du lancement de l’expo – pourtant tiré à des milliers d’exemplaires – n’est déjà plus disponible. Une victime collatérale du succès… (RP)

Les produits cités sont disponibles à la boutique et à l’espace Timbres du musée. L’exposition « Au-delà du Street art », jusqu’au 30 mars, galerie du Messager, l’Adresse Musée de La Poste, 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15ème. Tél. : 01 42 79 24 24.

 


Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 166 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 316 817 visites
Publicités