Archive pour septembre 2012



Il y a cent ans, le Facteur Cheval achevait son rêve idéal…

Ferdinand Cheval achevait il y a tout juste cent ans son oeuvre, son fameux Palais Idéal. A cette occasion, l’Adresse Musée de La Poste rend hommage à ce facteur de la Drôme pas comme les autres et à son extraordinaire bâtisse. Le musée propose ainsi depuis quelques jours une exposition rassemblant des archives et des photos anciennes et récentes du monument.

L’exposition montre des archives du facteur Cheval acquises par le musée en 2008. Et en particulier l’unique dessin du monument – datant de 1882 – réalisé par Ferdinand Cheval lui-même (photo). Les premières photos du Palais, prises notamment par Joseph Cadier et Louis Charvat, sont également présentées ainsi que des tirages récents.

L’accrochage permet aussi de faire une large place au travail de Gabriela Morawetz. Cette plasticienne d’origine polonaise propose sa vision du Palais Idéal à travers une installation intitulée « Un monde loin du monde ». Elle fait ainsi apparaître sur des écrans en voile des images empruntées à l’histoire de Ferdinand Cheval et de son Palais. Et des photos de l’artiste sont également exposées.  (RP)

Hommage au Palais Idéal du Facteur Cheval, salle 15, l’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugirard, Paris 15ème.

Publicités

Nouvelles expos à l’Adresse Musée de La Poste : les supports d’art de La Poste encouragent les performances des créateurs

De nouvelles expositions prolongent les collections permanentes de l’Adresse Musée de La Poste. Consacrées à l’art postal, elles présentent un grand nombre de pièces originales figurant au patrimoine du musée. Des tableaux et des sculptures créés pour ilustrer des timbres. Et des oeuvres réalisées à partir de matériaux postaux. Petite avant-première…

L’art et le timbre… En 1961, La Poste décide d’émettre des timbres grand format illustrés d’œuvres de peintres célèbres. Une première. Des tableaux de Braque, Cézanne, La Fresnaye et Matisse inaugurent ainsi ce qui deviendra la Série artistique, et qui n’a depuis cessé de se décliner. Avec des œuvres existantes ou conçues spécialement pour être reproduites sur un timbre. C’est plus d’une vingtaine d’entre elles, toutes issues de ses collections, que l’Adresse Musée de La Poste expose depuis la mi-septembre. Des tableaux (Arman, Buffet, Pignon, Vasarely… ), des sculptures (César, Marc Boyan) et même une gouache sur une cape de torero réalisée par Claude Viallat.

L’art et La Poste. Les dadaïstes et les futuristes ont d’abord ouvert la voie. En utilisant la lettre comme support de créativité, ils ont inventé le mail art. Et bien d’autres artistes leur ont emboîté le pas. Et pas seulement en concevant des œuvres autour du courrier. En s’appropriant par exemple les outils, les objets, les matériaux (boîtes aux lettres, sacs, véhicules… ) de l’univers postal. C’est une large sélection de ces œuvres figurant dans son patrimoine que l’Adresse Musée de La Poste présente depuis peu au sein de deux de ses salles. Des pièces de mail art, mais aussi des correspondances – toutes parvenues à leurs destinataires – plus délirantes les unes que les autres (casquette, savate, billet de banque, mâchoire « factice »… ), des assiettes et des fleurs décorées de timbres, des plis en marbre et en toile de sacs postaux, d’authentiques boîtes aux lettres enrobées de paillettes… (RP)

Exposition « L’art et le timbre » et « L’art et La Poste », salle 12, 13 et 14, l’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugirard, Paris 15ème.

La Poste à l’Eure ancienne : un timbre rend hommage à la ville de Verneuil-sur-Avre

La ville de Verneuil-sur-Avre, au sud-ouest d’Evreux, fait cette semaine l’objet d’un timbre qui rend hommage à son architecture admirable. Petite visite guidée… 

 L’appellation de Verneuil-sur-Avre est, sinon abusive, au moins approximative. L’Avre ne coule en effet qu’à proximité de cette commune du département de l’Eure. C’est l’Iton en revanche qui continue d’arroser les fossés de la ville, après que son fondateur, Henri 1er Beauclerc, fils de Guillaume le Conquérant, l’ait au XIIe siècle fait détourner afin de pourvoir les habitants en eau… 

La ville n’a que peu souffert de destructions au cours de la seconde guerre mondiale. Aussi garde-t-elle de nombreuses traces de son passé. Le timbre émis cette semaine par La Poste en témoignage. Il fait notamment apparaître la Tour de l’église de la Madeleine – haute de 56 mètres, elle est visible à des kilomètres à la ronde –, dont la construction a démarré au XIIe siècle à l’époque de la fondation de la ville. La Maison à tourelle qui figure au premier plan du timbre date quant à elle de la Renaissance (fin XVe).

Verneuil-sur-Avre a conservé ses fossés, des vestiges de ses remparts et nombre de maisons à colombage, à tourelle ou à damier. Elle possède également des hôtels particuliers de l’ancien régime et plusieurs églises qui associent styles roman, gothique et renaissance. Et un ancien relais de poste, abritant aujourd’hui un restaurant réputé. (RP)

Timbre « Verneuil-sur-Avre, Eure », dessiné et gravé par Eve Luquet, en vente à l’espace Timbres de l’Adresse Musée de La Poste à partir du 24 septembre (vente « 1er jour » le 21 septembre), 34 Bd de Vaugirard, Paris 15ème.

Encore une belle Journée du patrimoine à l’Adresse Musée de La Poste

Les Journées européennes du patrimoine se poursuivent à l’Adresse Musée de La Poste. Avec un programme tout aussi riche qu’hier…

A la mi-parcours des Journées européennes du patrimoine, un premier bilan peut déjà être tiré à l’Adresse Musée de La Poste. Avec un petit regret mais surtout beaucoup de satisfactions. Côté regret, le musée a enregistré pour cette première journée une petite baisse de la fréquentation par rapport à l’année dernière. Baisse toute relative cependant, près de 500 personnes ont en effet franchi les portes du musée  ce samedi. Côté satisfactions, le constat est appréciable. Des gens de toutes générations sont venus visiter les collections et les expositions. L’atelier de mail art n’a pas désempli de la journée. Le graveur Yves Beaujard – graveur, et le plus souvent dessinateur, de plus d’une centaine de timbres, dont la plus récente « Marianne » – n’a pas cessé de donner des explications sur son métier, son expérience, ses techniques… Le spectacle proposé par le Centre des arts de la scène a fait salle comble à l’auditorium. Une belle journée…

Toute l’équipe du musée est à nouveau en place aujourd’hui dimanche pour accueillir, aiguiller, guider et renseigner les visiteurs.  Avec un programme aussi riche qu’hier : visites guidées, en « costumes », atelier de mail art, démonstrations de gravure… Et bien sûr les visites « libres » des expos Gleizes-Metzinger. Du cubisme et après (qui s’achève le 22 septembre), Hommage au Palais idéal du Facteur Cheval et des trois nouvelles salles consacrées à l’art postal. Encore une belle journée en perspective… (RP)

Les « Journées européennes du patrimoine » à l’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugiratrd, Paris 15ème.  

De l’art contemporain dans nos boîtes aux lettres…

L’histoire commence en 1961. Coup de théâtre dans le monde de la philatélie : la Poste émet quatre timbres reproduisant les œuvres de Paul Cézanne, Henri Matisse, Georges Braque et Roger de La Fresnaye. Elle innove et lance l’art moderne et contemporain à des millions d’exemplaires.

Des timbres trop grands pour certains, d’admirables gravures pour d’autres, néanmoins, l’art devient désormais accessible à tous. Créée dans le but de constituer un véritable « musée imaginaire » du timbre, la série prend au fil du temps les noms successifs de « série de tableaux » et enfin « série artistique ».

Les figurines sont de dimensions nouvelles car font le double du format habituel (36 x 48 mm) et leur apparition inaugure des moyens de fabrication nouveaux (l’imprimerie met en place des machines taille-douce capables d’imprimer six couleurs à la fois).

L’émission est très appréciée du public et s’ouvre à d’autres domaines artistiques tels que le vitrail, la sculpture, la tapisserie, la fresque ou même la peinture rupestre…

Dès 1974 le petit musée de poche s’enrichit d’œuvres d’artistes contemporains créées spécialement pour le timbre. La première commande de la Poste s’adresse à l’artiste Miro. Sont ensuite timbrifiées les œuvres d’Agam, Alechinsky, Dewasne, Manessier, Messagier, Ubac, Arman et bien d’autres…

L’Adresse Musée de La Poste décide de rendre hommage à tous ces artistes à travers une exposition dédiée à l’art postal dont l’ouverture est prévue ce samedi 15 septembre à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. C’est également dans le cadre de ces deux jours que le public pourra exceptionnellement découvrir une œuvre de l’artiste français d’origine allemande Hans Hartung (1904-1989).  (MN)

Exposition « Art postal », du 15 septembre 2012 au 31 décembre 2013, L’Adresse Musée de La Poste, 34, bd de Vaugirard, salles 12, 13 et 14 des collections permanentes.

Journées du patrimoine : l’Adresse Musée de La Poste dans et hors les murs

Les Journées européennes du patrimoine, c’est samedi et dimanche prochains. A l’Adresse Musée de La Poste. Et aussi partout ailleurs. Avec parfois des pièces prêtées par le musée. Comme à l’hôtel de Vogüé à Paris… 

L’Adresse Musée de La Poste participera activement cette fin de semaine aux Journées européennes du patrimoine (voir le billet publié mardi). En accueillant samedi et dimanche les visiteurs au sein de ses collections et de ses expositions. Et en proposant également de nombreuses animations autour de celles-ci. Mais le musée contribue aussi à l’accueil des visiteurs dans de nombreux autres lieux ouverts au public à cette occasion. Il prête ainsi une vingtaine de pièces philatéliques qui seront exposées à l’hôtel de Vogüé, dans le 7ème arrondissement de Paris.

Ce bâtiment « Belle époque » – aujourd’hui siège du Centre d’analyse stratégique – abrita notamment, à partir de 1946, le Commissariat général au plan, alors dirigé par Jean Monnet (1888-1979), l’un des pères de l’Europe. Tous les documents prêtés par l’Adresse Musée de La Poste sont ainsi liés à ce grand serviteur de l’Etat : projets, maquettes, poinçons, bons à tirer et documents philatéliques des timbres-poste « Jean Monnet » (1980, photo), « 9ème Plan » (1984) et « Jean Monnet » (1988). Bonnes Journées du patrimoine à l’Adresse Musée de La Poste et à l’hôtel de Vogüé… (RP)

L’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugirard, Paris 15ème.

Hôtel de Vogüé, 18 rue de Martignac, Paris 7ème.

Gleizes-Metzinger à l’Adresse Musée de La Poste : le cubisme en son pré carré pour quelques jours encore

Plus que 10 jours pour profiter de Gleizes-Metzinger. Du cubisme et après, l’accrochage que consacre l’Adresse Musée de La Poste aux deux peintres théoriciens du cubisme.

Beaucoup d’écrivains ont aimé et aiment aujourd’hui encore le cubisme. Au point parfois de le « pratiquer » dans certaines de leurs oeuvres. Comme Apollinaire, chantre et compagnon de route du mouvement, Max Jacob, Gertrude Stein… Ou encore Aragon, auteur en particulier d’un sonnet cubiste publié en 1941 et intitulé « Petite suite sans fil » (un hymne à la radio). Vers décalés, césures et alexandrins improbables, de la publicité, des sigles (PTT)… Malraux aussi. Et de nos jours, la poétesse (et rockeuse) Patti Smith, et tant d’autres… Un siècle après, le cubisme est bien vivant. Et bien présent. A l’Adresse Musée de La Poste par exemple. Mais seulement pour quelques jours encore.

L’exposition propose ainsi quelques écrits. Et pour l’essentiel des tableaux. L’accrochage est en effet consacré aux deux théoriciens du mouvement cubiste, Albert Gleizes et Jean Metzinger. Une soixantaine de leurs toiles est exposée jusqu’au 22 septembre prochain. Et des tableaux d’autres peintres cubistes – Survage, Lhote, Le Fauconnier… – figurent également au sein de la présentation.

Cette rétrospective de l’oeuvre des deux artistes est une première. Il est encore temps d’en profiter (d’autant que le musée sera aussi ouvert dimanche à  l’occasion des Journées européennes du patrimoine). (RP)

« Gleizes-Metzinger. Du cubisme et après », exposition jusqu’au 22 septembre, l’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugirard, Paris 15ème. 


Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 165 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 315 990 visites
Publicités