Un timbre rend hommage au très francophile peintre américain Edward Hopper


 La Poste rend hommage pour la première fois à l’artiste new-yorkais Edward Hopper (1882-1967), l’un des chefs de file du naturalisme américain : elle émet le 6 février un timbre consacré à une de ses œuvres, Soleil du matin, peinte en 1952.

Il y a tout juste 130 ans, naissait Edward Hopper, peintre et graveur américain, qui exerça essentiellement son art à New York, où il avait son atelier. Peintre de la vie quotidienne des classes moyennes, Edward Hopper a volontiers mis en scène, dans une grande partie de ses compositions, des intérieurs clos et des personnages énigmatiques et solitaires, enfermés dans leur réflexion. Soleil du matin, l’oeuvre de l’artiste qui illustre le timbre émis le 6 février, en témoigne : une jeune femme est assise sur un lit, elle apparaît de profil face à une fenêtre ouverte sur les toits de la ville, l’expression du visage et le regard comme absents, alors qu’un un rayon de soleil levant se détache sur le mur. Edward Hopper représente dans ce tableau ses thèmes de prédilection : la solitude, le silence, l’attente, symboles des angoisses humaines. Connu pour son mutisme et ses introspections, Edward Hopper faisait souvent cette remarque : « Si vous pouviez le dire avec des mots, il n’y aurait aucune raison de peindre ».

Après avoir suivi des études d’illustrateur et d’art à New-York, Edward Hopper, pour compléter sa formation, avait séjourné à trois reprises en France entre 1906 et 1910 (il s’était notamment intéressé aux impressionnistes et aux fauves). Resté francophile toute sa vie, il lisait et écrivait en français. Une trentaine de ses œuvres a pour thème la France, et en particulier Paris. A noter que ce timbre est le premier timbre émis en 2012 dans la série artistique. Et aussi que le tableau Soleil du matin est habituellement exposé au musée des arts de Colombus, dans l’Ohio. (MB/RP)

Timbre-poste Edward Hopper 1882-1967, Soleil du matin, 1952, création Edward Hopper, mise en page par Sarah Lazarevic, héliogravure, 2012. © L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste, DR.

Timbre disponible à partir du 6 février à l’espace Timbres de l’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugirard, Paris 15ème.

 

Publicités

0 Responses to “Un timbre rend hommage au très francophile peintre américain Edward Hopper”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 143 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 278,934 visites

%d blogueurs aiment cette page :