Il y a trois siècles, Clipperton…


Il y a 300 ans, deux Français débarquaient sur  Clipperton, un îlot perdu au large des côtes mexicaines. La Poste vient d’émettre un timbre pour commémorer l’événement.

On l’a d’abord appelée île de la Passion. Ce sont les Français Michel Dubocage, le 3 avril 1711, puis, Martin de Chassiron qui, les premiers, ont découvert cet îlot coralien du Pacifique de moins de 2 km2. La terre la plus proche, à 1000 km, c’est l’île de Socorro, qui fait partie de l’archipel mexicain de Revillagigedo. Et les côtes mexicaines sont distantes de près de 1300 km. Sans que l’on sache exactement pourquoi, l’île a pris le nom d’un flibustier et naturaliste anglais, John Clipperton. L’endroit a bien souvent suscité des convoitises. Au point que le Mexique, attiré par le guano qui s’y trouvait à l’époque en grande quantité, l’a occupé à la fin du 19ème siècle.

Une fois par an, un bâtiment de la marine nationale se rend sur Clipperton. Notamment pour y remplacer une plaque officielle et le drapeau tricolore, parfois abimés par des contrebandiers de passage. L’île est inhabitée, mais son intérêt réside dans la possession d’une zone économique d’envion 200 miles qui permet à la France d’être membre de la commission du thon du Pacifique et ainsi d’avoir accès à des droits de pêche. (RP)

Timbre 1711, découverte de l’île de Clipperton, création et gravure de Marie-Noëlle Goffin, impression taille-douce 2 poinçons, format 40 x 30 mm, disponible depuis le 24 octobre dans les bureaux de poste et à l’espace Timbres de l’Adresse Musée de La Poste.

Publicités

3 Responses to “Il y a trois siècles, Clipperton…”


  1. 1 Christian Jost 17 janvier 2012 à 05:03

    Bonjour,

    Merci de rectifier la première phrase de votre article. Dubocage et Chassiron n’ont jamais débarqué sur La Passion. Dubocage l’a découverte en premier le 3 avril 1711 et en a dressé un croquis, Chassiron le suivait.
    Président de l’Association CPOM « Clipperton – Projets d’outre-mer »

  2. 2 Alain Duchauchoy 17 janvier 2012 à 11:05

    Même remarque que le Président de l’association « Clipperton- Projets d’outre-mer. La Zone Economique Exclusive de 435.600 km² place la France au deuxième rang mondial dans ce domaine.
    Vice-Président de l’Association « Clipperton – Projets d’outre-mer, Responsable de l’expédition Clipperton 2008 et initiateur du timbre.

  3. 3 Briot Claude 23 janvier 2012 à 23:02

    Claude Briot
    23 janvier 2012

    L’histoire du flibustier et naturaliste anglais John Clipperton est une légende. Si elle avait pu être prouvée Clipperton serait anglaise depuis 1931, année de l’arbitrage international attibuant définitivement Clipperton à la France. Ce n’est qu’en 1719, soit 8 ans après sa découverte par le capitaine corsaire havrais Michel Dubocage que l’île apparait pour la premièr fois sur une carte anglaise sous le nom de Clipperton.
    Centre Havrais de Recherche Historique – Membre du CPOM


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 143 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 279,112 visites

%d blogueurs aiment cette page :