Archive pour août 2011



Le musée se livre à tous les accès

Photo M. Fischer/L'Adresse Musée de La Poste

Faire en sorte que tous les publics puissent se rendre dans les meilleures conditions à l’Adresse Musée de La Poste. C’est l’ambition des récentes mesures visant à favoriser la fréquentation du musée. Dernière en date : permettre aux visiteurs de plus de soixante ans de bénéficier du tarif réduit. 

A la fin du printemps dernier, l’Adresse Musée de La Poste lançait ses premières « nocturnes ». C’est ainsi que le musée ferme désormais ses portes tous les jeudis à 20 h au lieu de 18 h les autres jours. Une initiative couronnée de succès : de nombreux visiteurs ne pouvant se libérer plus tôt profitent désormais en début de soirée des collections permanentes comme des expositions temporaires. Mais facilter l’accès au musée passe aussi par une politique tarifaire incitative. Dans cette optique, une autre initiative vient d’être prise : accorder à toutes les personnes de plus de soixante ans – en activité ou non – le tarif réduit (3,50 euros au lieu de 5 pour les collections permanentes et 5 euros au lieu de 6.50 pour la galerie du Messager). Cette mesure, qui prend effet le 1er septembre, s’ajoute à celles en vigueur auparavant. Les billets à tarif réduit concernent en effet déjà les groupes de plus de 20 personnes, les chômeurs, les adhérents à la FNAC, les visiteurs munis de la publication Culture Timbres ou d’un guide du « Routard » ou « Petit fûté »… Sans oublier que l’accès aux collections du musée, pour les moins de 26 ans, et à la galerie du Messager, pour les moins de 13 ans, est gratuit. (RP)

Publicités

La Poste vue par… Esmod Paris : derniers jours

Photo Hervé Dewintre/Esmod-Paris

Avant les premiers jours des expos à venir (la saga Yvert et Tellier le 2 septembre, Nicolas Vial, une lecture du monde le 12, Paint BAl le 17… ), il est encore temps de profiter des derniers jours de celles en cours. Et en particuler de La Poste vue par… Esmod Paris, une petite présentation dans la forme – elle occupe une salle du musée -, et une grande par son originalié et les savoir-faire qu’elle révèle.

Trente tailleurs inspirés d’un abécédaire postal : les « Superfacteur » et « Superfactrice », le « Timbre », « l’Urgent », le « Guichet aguicheur », le « Colis sous X », le « Postillon, « l’Aéropostale » (photo)… : les élèves de l’école Esmod-Paris, futurs stylistes et modélistes, s’en sont donnés à coeur joie pour concevoir ces tenues « postières » innovantes. Au bout de leurs centimètres, ciseaux et aiguilles à coudre, des réalisations pleines d’humour, d’observation, de provocation et de beaucoup de savoir-faire. Chacun des tailleurs exposés est accompagné d’un panneau qui donne des éléments de contexte sur le thème choisi. Et une galerie de photos atteste de leur authenticité vestimentaire – ce sont les étudiants couturiers eux-mêmes qui ont pour l’occasion joué les mannequins. A voir… vite. (RP)

La Poste vue par… Esmod Paris, jusqu’au 20 août, l’Adresse Musée de La Poste.


Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 166 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 316 817 visites
Publicités