Archive pour août 2011

Ici les tailleurs…

"A comme Aéropostale", tailleur créé par Solène Auffret (Photo M. Fischer).

Depuis 2009, l’Adresse Musée de La Poste donne carte blanche à des étudiants d’écoles d’art – Duperré, Estienne, Camondo, Olivier de Serres… – pour qu’ils imaginent et réinventent La Poste. Le fruit de leurs réflexions et de leurs travaux est ainsi régulièrement exposé dans une des salles du musée. Et certaines des oeuvres réalisées rejoignent ses collections.

L’Adresse Musée de La Poste a proposé d’avril à fin août une exposition de tailleurs inspirés de l’univers de La Poste. Des vêtements réalisés par les élèves de l’école Esmod Paris – futurs stylistes et modélistes – dans le cadre de partenariats noués depuis trois ans par le musée avec des établissements formant aux métiers d’art.  Certaines des pièces de cette présentation – « A comme Aéropostale » (photo), « B comme boîte aux lettres », « D comme distribution » et « P comme postillon » – viennent d’être acquises par le musée. Une manière de compléter ses collections d’art postal avec des « textiles » originaux et remarquablement conçus. (RP)

Collection l’Adresse Musée de La Poste/La Poste (Inv. 2011. 124. 1 à 128.1).

Publicités

Une page Facebook pour l’exposition « Nicolas Vial, une lecture du monde »

L‘exposition qui se tiendra à l’Adresse Musée de La Poste du 12 septembre au 4 février 2012, rend hommage à l’œuvre essentiellement illustrée de l’artiste Nicolas Vial. Une sélection de dessins originaux (parmi les 5 000 que l’artiste réalise pour la presse depuis le début des années 1980) sera ainsi mise en regard avec les coupures de presse correspondantes des journaux tels que « Le Monde », « Le Journal du Dimanche », « Le Nouvel Observateur », « L’Express », « Connaissance des Arts », ou encore « Télérama » et « Madame Figaro » Mais c’est également l’occasion pour le visiteur de découvrir, pour la première fois, les maquettes originales de timbres-poste de l’artiste créées durant ces dix dernières années. Une page Facebook officielle liée à l’évènement est aujourd’hui créée afin de permettre les échanges entre les visiteurs et les organisateurs de l’exposition. Nous vous invitons à venir partager vos témoignages et vos impressions sur l’événement ainsi que l’œuvre de l’artiste et sa mise en place au sein de l’exposition sur cette Fan Page. Elle vous permettra de connaître d’avantage l’artiste, les œuvres exposées, les coulisses de leur installation, les interviews et animations qui se dérouleront autour de l’événement. (MN)

 © L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste, DR.


Un timbre-poste pour les championnats du monde de judo

Paris accueille cette année la 31e édition des championnats du monde de judo. La compétition qui a débuté le 23 août, et dure une semaine, se déroule au Palais Omnisports de Paris-Bercy. La Poste décide d’émettre un timbre-poste pour l’occasion. Signé de l’artiste Gilles Bosquet, de format panoramique, celui-ci est imprimé en héliogravure et émis le 4 juillet 2011. Vendu par correspondance, sur internet, dans tous les bureaux de poste et notamment à l’Espace Timbre de l’Adresse Musée de La Poste, le timbre illustre trois prises différentes de judo ainsi que l’idéogramme japonais signifiant : « la voie de la souplesse ». Mais la discipline, fort appréciée en France, a déjà bénéficié de plusieurs émissions philatéliques. La première, dessinée et gravée en taille-douce par Georges Bétemps, voit le jour à l’occasion des Jeux olympiques de Tokyo, en 1964. Le judo a également été à l’honneur des timbres parus en 1979 et 1997 pour les championnats du monde : le premier dessiné et gravé par Jacques Jubert, le second, imprimé en héliogravure, par Aurélie Baras. Les années 2000 et 2008 voient arriver les figurines émises à l’occasion des Jeux olympiques de Sydney (création de Marc Taraskoff et Aurélie Baras) et de Pékin, (création de Didier Thimonier et Catherine Huerta). Ces timbres, ainsi que tous ceux émis pour la France et les DOM-TOM par La Poste, sont conservés à l’Adresse Musée de La Poste dont les collections sont riches de raretés philatéliques. En effet, le musée reçoit des versements réguliers de toutes les pièces philatéliques faisant partie du processus de fabrication des timbres-poste : dessins préparatoires, poinçons, bons à tirer, essais de couleur, feuilles modèles de timbres et bien d’autres… Ces collections peuvent être consultées exclusivement sur place et sur rendez-vous par toute personne le désirant. (MN)

« Championnats du monde de judo », timbre-poste, oblitération 1er jour d’émission (date de la vente anticipée : 1er juillet 2011), et gravure GAO (gravure assistée par ordinateur) du timbre, dessin de Gilles Bosquet. Détail du « Document philatélique officiel » © L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste, DR.

De nouveaux produits font leur « rentrée » à la boutique du musée

Depuis quelques jours déjà, de nouveaux produits font leur « rentrée » à la boutique de l’Adresse Musée de La Poste. Pour aider les enfants à bien débuter l’année scolaire, quoi de mieux que de nouvelles fournitures originales. Des cahiers en provenance du Québec, qui arborent des marges atypiques, en forme de demie lune, ou asymétriques, pour stimuler l’imagination, la réflexion, dont les pages sont lignées avec précision afin de mesurer la distance parcourue avec son stylo ! De 250 mètres à 1 kilomètre d’écriture ! Tout un choix de doubles décimètres amusants et instructifs sur lesquels sont inscrits formules, règles de calcul et citations célèbres. Une gamme d’étiquettes autocollantes pour tous les goûts et toute une collection de stickers pour personnaliser ses documents. Vous y trouverez également des carnets de toutes sortes, protèges cahiers en toile,- décorés de marques postales,- crayons et stylos bigarrés, trousses de tailles multiples, de jolis cartables en cuir de différents coloris et bien d’autres articles pour toutes les bourses dont vous découvrirez l’originalité en vous rendant sans plus tarder à la boutique de l’Adresse Musée de La Poste. (BP)

© Photo L’Adresse Musée de La Poste, Paris, DR.


Une exposition en hommage à Louis Yvert

© Yvert et Tellier

Parmi les événements qui marqueront la rentrée à l’Adresse Musée de La Poste : une exposition en hommage à Louis Yvert (1866-1950) se tiendra du 2 au 10 septembre 2011 en salle 12 des collections permanentes. Maître imprimeur et éditeur philatélique à Amiens, Louis Yvert est un personnage hors du commun qui a marqué son époque, l’histoire de la philatélie et l’économie amiénoise. Grand collectionneur, il fonde en 1889, avec Théodule Tellier (1856-1922) les éditions Yvert et Tellier et, en 1895, la revue L’Echo de la Timbrologie. Un an après l’émission du timbre-poste qui lui a été consacré, et dans le sillage de la récente mise en ligne du catalogue Yvert et Tellier, l’Adresse Musée de La Poste propose ainsi de découvrir la vie de ce personnage, fondateur d’une entreprise qui occupe encore aujourd’hui une place de choix sur le marché international. Parallèlement à l’exposition, et jusqu’à la fin du mois de septembre, le musée rend également hommage à Louis Yvert à travers quelques pièces exposées dans le cabinet des trésors philatéliques, salle 11. (MN)

Levée des boîtes samedi prochain

Photo R. Pays / © L'Adresse Musée de La Poste, Paris

Elles avaient pris leurs quartiers à l’Adresse Musée de La Poste mi-avril. Et s’apprêtent, leur mission accomplie, à « libérer » les lieux. Ambassadrices de leur village d’origine, Saint-Martin-d’Abbat, elles ont, en effet, parfaitement rempli leur rôle : grâce à elles, des milliers de visiteurs localisent désormais cette petite commune du Loiret. Et beaucoup d’entre eux projettent même de les revoir sur place, dans leur environnement « naturel ».  

Elles ? Les boîtes aux lettres « customisées » depuis une quinzaine d’années par les habitants du village et présentées au musée dans le cadre de l’exposition Facteurs factices. Humour, originalité et ingéniosité forment les marques de fabrique de ces objets usuels devenus oeuvres d’art populaire. Chaque habitant qui a participé au projet y a mis du sien. Au propre comme au figuré. En réalisant l’objet lui-même, et à travers le thème choisi, qui dévoile un peu de la personnalité de son concepteur. L’amoureux de la montagne a reconstitué un paysage alpestre, le mordu de mécanique a utilisé un moteur, l’entrepreneur de travaux a imaginé un chantier, le musicien un accordéon, le breton exilé un phare… A côté de ces boîtes aux lettres (pour la plupart exposées sous forme de photos) figurent également  des vélos de facteurs, là-encore entièrement revisités par les habitants de Saint-Martin-d’Abbat. Ces derniers s’exprimant sur leur démarche et leurs motivations dans un film présenté en fin d’exposition. A voir ou à revoir… mais seulement jusqu’à samedi. (RP)

Facteurs factices, jusqu’au 27 août, salles 13, 14 et 15, L’Adresse Musée de La Poste, Paris.

A la rencontre d’une collection inestimable de carnets de timbres-poste…

Enrichir ses connaissances afin de mieux conserver et valoriser ses collections, est l’une des missions principales de l’Adresse Musée de La Poste. Aussi, les rencontres et séances d’étude avec les plus grands spécialistes et collectionneurs dans les domaines tels que la philatélie, l’art et l’histoire, s’imposent. Une de ces entrevues a pu avoir lieu ce jeudi, dans la salle des coffres de l’une des plus prestigieuses banques parisiennes, grâce à l’accueil chaleureux des deux plus grands spécialistes de carnets d’usage courant de France et des colonies françaises, Lucien Coutan et Patrick Reynaud (auteurs de « Carnets de France », 3 vol, édition Yvert et Tellier, 2004-2011). Ces séances d’étude permettent non seulement d’approfondir les connaissances dans un domaine bien précis mais également de déterminer les pièces manquantes d’un fonds afin de les acquérir par la suite (MN).

Marthe Bobik (chargée de la conservation des collections philatéliques), Lucien Coutan et Patrick Reynaud présentant l’exemplaire unique de la feuille de couvertures de timbres-poste, imprimée par Carlos Courmont (années 1920). © Photo L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste, DR.


Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 148 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 285,163 visites