Archive pour mai 2011

Nils-Udo à la carte

Sans titre, 1990 - Lit de rivière, fleurs de liseron -, installation et photo Nils-Udo

Elles sont notamment destinées aux visiteurs de l’exposition Nils-Udo Nature, aux collectionneurs de cartes postales et aux maximaphiles : quatre cartes postales illustrées d’oeuvres de Nils-Udo actuellement présentées à l’Adresse Musée de La Poste sont disponibles à la boutique du musée.

Une photo d’installation de Nils-Udo réalisée sur l’île de La Réunion (un lit de rivière recouvert de fleurs de liseron). Une autre du « Palais des cendres », une installation créée par le plasticien allemand dans le désert de Namibie. Et deux tableaux de l’artiste : « La Gran Sabana » et « Canaima IV » (une lagune vénézuélienne). Ces quatre oeuvres (les mêmes que celles reproduites sur le collector également lancé à l’occasion de l’exposition que l’Adresse Musée de La Poste consacre à Nils-Udo) illustrent des cartes postales disponibles à la boutique du musée.

Nils-Udo Nature, du 30 mai au 1er octobre, galerie du Messager, l’Adresse Musée de La Poste.

(AP/RP)

Des sacs « développement durable »…

L’Adresse Musée de La Poste utilise régulièrement des bâches en PVC pour ses expositions. Celles-ci terminées, que faire de ces matériaux devenus inutiles (et qui ne sont pas biodégradables) ? Le musée et la société Chikethic ont ensemble trouvé une réponse : des cartables, des besaces, des sacs… Une projet qui s’inscrit dans la politique de développement durable menée depuis plusieurs années par La Poste (voitures électriques, papier recyclé… ).

Plusieurs types de sacs issus de ces bâches en PVC sont désormais disponibles à la boutique du musée. Conçus et réalisés par Chikethic, une entreprise implantée à Bois-Colombes (92), ces produits sont tous des pièces uniques fabriquées à la main. Deux modèles sont ainsi proposés : le Flap (photo), un cartable/besace muni d’une bandoulière réglable et de poches  intérieure et portable, très pratique pour emmener son ordinateur portable à pied, en scooter ou à vélo (prix 80 euros) ; le Shop, un sac « caméléon » adapté pour rejoindre le bureau, faire des courses, emmener quelques affaires sur la plage… (prix 40 euros).

Ces sacs sont en vente à la boutique de l’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugirard, 75015 PARIS

(AP/RP)

Le festival « Cinéastes affranchis » bat son plein

Cinéates affranchis, le festival de la lettre au cinéma, a ouvert ses portes ce mercredi à Paris. Un événement plus modeste sans doute que la quinzaine cannoise auquel il succède, mais pas moins passionné et enthousiasmant. Au programme des trois journées de cette manifestation initiée par l’Adresse Musée de La Poste et l’association Filme-moi ta plume : projections, rencontres, « leçon » de cinéma, débats… Et une invitée de marque, la romancière et cinéaste Valérie Mréjen.

La première journée du festival se déroule aujourd’hui mercredi au cinéma L’entrepôt, dans le 14ème arrondissement de Paris. De 20 h à 22 h, un programme de courts-métrages intitulé « La lettre dans tous ses états » est proposé. On pourra notamment y voir L’école des facteurs, de Jacques Tati, et La lettre, de Michel Gondry.

Demain, jeudi, le festival se déplace à l’université Paris 3 Sorbonne nouvelle (5ème arrondissement). Une belle journée de cinéma en perspective : courts-métrages dès 11 h et rencontres à l’issue des projections avec notamment les réalisatrices Valérie Mréjen et Catherine Rannou ; projection à 14 h de Voisines, de Manuela Frésil, et échange avec la réalisatrice qui est également animatrice de films épistolaires dans le quartier de la Goutte-d’Or ; et à partir de 15 h 30, « leçon » de cinéma, avec Valérie Mréjen et Thierry Goron.

La 3ème et dernière journée du festival se tiendra vendredi à l’Adresse Musée de La Poste. De 10 h à 12 h, projections de films d’étudiants et de 14 à 17 h, projections de films scolaires issus des ateliers « Lettre au cinéma ». Et rencontres avec Valérie Mréjen et Thierry Goron.

Cinéastes affranchis, du 25 au 27 mai. Les 3 lieux où se déroule le festival sont d’accès libre (en fonction des places disponibles). Bon cinéma…

La salle 10 se met au bleu

Lancée il y a deux ans par le gouvernement, le projet « 2011, année des outre-mer » se décline partout en France. Objectif : mieux faire connaître les 12 collectivités ultra-marines et mettre en valeur leurs atouts. L’Adresse Musée de La Poste y contribue en exposant de remarquables pièces philatéliques évoquant ces terres éloignées et parfois méconnues. 

Le musée s’associe à « 2011, année des outre-mer » en présentant plusieurs pièces philatéliques réalisées par le dessinateur et graveur Pierre Béquet (Grand Prix de Rome de gravure en taille-douce en 1960). Formé à l’école Estienne puis à l’école des beaux-arts de Paris, Pierre Béquet est l’auteur de plus de 700 timbres-poste pour la France et l’étranger.

A travers des pièces uniques des années 70, cette exposition permet notamment de découvrir ou de redécouvrir certaines espèces animales des terres australes et antarctiques françaises (T.A.A.F). De la maquette du timbre, en passant par la gravure du poinçon, des essais de couleur, de bons à tirer et jusqu’à la feuille de vente, venez admirer le processus de fabrication du « manchot papou » et comparez les différents essais de couleur de la « sterne antarctique » !

Bienvenue dans le grand bleu, salle 10 de l’Adresse Musée de La Poste.

Pierre Béquet, "Manchot papou", maquette du timbre-poste, 1976 (Inv. 2011.0.724). L'Adresse Musée de La Poste.

 (MCF)

La belle nuit du musée

Pour la Nuit des musées, près de 600 personnes ont choisi l'Adresse Musée de La Poste

C’était samedi dernier, et c’était bien…  La nuit des musées a une nouvelle fois favorisé les découvertes et les déambulations culturelles. A l’Adresse Musée de la Poste en particulier. Retour sur une belle nuit… 

Comme à chacune des éditions de La nuit des musées, nuit désormais européenne, l’Adresse Musée de La Poste avait répondu présent. Samedi 14 mai, de 18 h à 1 h du matin, les visiteurs ont ainsi eu tout le loisir de profiter des collections permanentes et des expositions « Facteurs factices » et « La Poste vue par… l’école Esmod-Paris ».  

Le musée proposait par ailleurs de nombreuses animations : atelier de mail art, démonstration de gravure par l’artiste Yves Beaujard, auteur du timbre-poste  Marianne et l’Europe... Des visites « en costume » étaient aussi au programme, ainsi que des saynètes jouées dans le cadre de l’année des Outre-mer par la compagnie théâtrale des Tireurs de langue.

L’Adresse Musée de La Poste était également présent sur les réseaux sociaux  – Facebook, Flickr, Twitter… – et échangeait en direct avec d’autres musées et visiteurs. Et toute personne équipée d’un smartphone a pu envoyer ses impressions et coups de cœur sur Twitter en utilisant le mot-clé #ndm11.

Près de 600 noctambules ont choisi l’Adresse Musée de La Poste à l’occasion de cette Nuit des musées. Un joli succès alors que la galerie du Messager n’était pas encore en mesure de recevoir de visiteurs… l’expo Nils-Udo Nature qui va s’y tenir ne démarrant que le 30 mai prochain.

L’événement Nils-Udo Nature : J – 12

Nils-Udo dans quelques jours à l'Adresse Musée de La Poste

Plantations, nids géants, maisons d’eau…, les « installations » du plasticien allemand Nils-Udo fleurissent depuis des années dans le monde entier. C’est un des beaux événements culturels du moment, ces oeuvres exceptionnelles vont faire escale plusieurs mois à Paris. L’Adresse Musée de La Poste s’apprête en effet à les accueillir d’ici quelques jours dans sa galerie du Messager.
La rétrospective que consacre le musée à Nils-Udo permettra aux visiteurs de découvrir toutes les facettes du talent de cet artiste « de la nature ». Créateur d’installations végétales et minérales, il en est aussi le photographe (ce sont des dizaines de ses photos – noir et blanc et couleur – qui seront présentées au sein de l’exposition).
Nils-Udo est également un peintre remarquable. S’il a longtemps délaissé ses pinceaux pour se consacrer exclusivement à ses installations, il les a repris depuis depuis près d’une dizaine d’années. Sa peinture privilégie les couleurs vives, à la limite parfois de la chromo, du psychédélisme. Plus de trente de ses tableaux figureront ainsi dans l’exposition.
Pour ce bel événement, rendez-vous à l’Adresse Musée de La Poste à partir du 30 mai… Et pour les impatients, à deux pas du musée, dans le hall du siège du groupe La Poste, cinq agrandissements d’oeuvres de Nils-Udo (« Les nids ») sont exposés en avant-première.

Nils-Udo Nature, du 30 mai au 1er octobre, à la galerie du Messager de l’Adresse Musée de La Poste.

25, 26, 27 mai : la nouvelle édition de Cinéastes affranchis

C’est déjà la quatrième édition… Le festival Cinéastes affranchis, proposé par l’Adresse Musée de La Poste en partenariat avec l’association Filme-moi ta plume, se déroule cette année les 25, 26 et 27 mai.

Cette manifestation permet la diffusion de courts-métrages réalisés par des professionnels ainsi que par des collégiens et lycéens sur le thème de la lettre au cinéma. Elle est également l’occasion d’échanges entre ces élèves et des professionnels confirmés (cinéastes, directeurs de la phographie… ). La réalisatrice Valérie Mréjen (« Pork and Milk », « Valvert »… ) sera ainsi présente à différents moments du festival pour évoquer son parcours et dialoguer avec les jeunes participants.

Le programme du festival :
– mercredi 25 mai, 20 h : Valérie Mréjen ouvre le festival par la présentation d’une lettre filmée inédite suivie de plusieurs courts-métrages. La soirée se déroule au cinéma L’entrepôt, 7 rue Francis de Pressensé, Paris 14ème.
– jeudi 26 mai, 10 h : diffusion de lettres de voyage présentées par Catherine Rannou (vidéaste et plasticienne) et d’une sélection de courts-métrages. La journée se déroule à l’université Paris 3, salle 49, 13 rue Santeuil, Paris 5ème.
– vendredi 27, 10 h : présentation de films d’élèves réalisés au sein des ateliers coordonnés tout au long de l’année scolaire par l’association Filme-moi ta plume. La journée se déroule à l’auditorium de l’Adresse Musée de La Poste, 34 Bd de Vaugirard, Paris 15ème.

L’accès aux trois sites du festival est libre, en fonction des places disponibles. Bon cinéma…


Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 143 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 278,962 visites