Vous avez dit « cécogramme » ?


À la suite d’une question posée sur les cécogrammes lors de l’opération Ask a curator, des recherches ont été faites et complètent la réponse faite le 1er septembre. C’est la loi de finances du 13 juillet 1911 qui créé un tarif postal spécial pour les envois de texte en braille. Le 6 janvier 1959, les envois en braille sont dispensés d’affranchissement jusqu’à 5 kg dans le régime intérieur, 7,5 kg dans le régime international.

Les textes officiels de l’administration des PTT (BO et Instruction générale) utilisent les termes « Les imprimés en relief à l’usage des aveugles (cécogrammes) ». Avec le tarif postal du 13 janvier 1969 (BO décembre 1968, doc 355), la catégorie des imprimés disparaît pour devenir les « plis non urgents » (PNU) avec une tarification et un mode d’acheminement particulier. L’instruction générale sur le service des postes de 1973 (IG, fascicule III, art 167) utilise le terme « Cécogramme » et non plus « Imprimés pour aveugles ». En revanche, il faut attendre le bulletin officiel de 1978 (tarif postal du 15 mai 1978, BO mai 1978, doc 170) pour voir apparaître la mention « Cécogrammes destinés aux aveugles ».

Depuis le 1er janvier 1996, une étiquette spéciale représentant un pictogramme blanc sur fond noir (silhouette d’un homme vue de profil et marchand avec une canne blanche) est mise en service et devient obligatoire sur les envois Cécogrammes pour bénéficier de la dispense d’affranchissement. La base des termes postaux de l’Union postale universelle donne en 2004 la définition suivante : « Cécogramme : envoi de la poste aux lettres contenant des lettres cécographiques, des enregistrements sonores ou du papier spécial destinés uniquement à l’usage des aveugles, admis aux conditions prévues dans les actes ». Et le manuel de la poste aux lettres de l’Union postale universelle révisé en 2008 (art 7, Pro Art III, RL 110) précise « Les cécogrammes sont exonérés de toutes taxes postales, à l’exclusion des surtaxes aériennes ».

Un cécogramme avec son étiquette spéciale © collections de L’Adresse Musée de La Poste, Paris. DR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 143 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 281,795 visites

%d blogueurs aiment cette page :