Archives de décembre 2009

Le Petit Prince… en pop-up ?

Une belle idée des éditions Gallimard Jeunesse, et un beau cadeau de Noël (de dernière minute) ; l’édition intégrale du Petit Prince racontée pour les petits (et les grands) en pop-up ! Dans un livre  grand format de 66 pages, où presque toutes les illustrations contenues dans l’ouvrage sont mises en volume, on redécouvre l’histoire du Petit Prince, un des plus beaux livres de l’écrivain et aviateur Antoine de Saint-Exupéry.

Cet ouvrage est en vente à la Boutique de l’Adresse Musée de La Poste.
Le Petit Prince. Le grand livre pop-up. Texte intégral, éditions Gallimard Jeunesse, 66 pages, 29,00 €

Images de présentation © Gallimard Jeunesse, Paris.

Vous avez dit « Boule de Moulins » ?

« Boule de Moulins »… cela évoque vaguement quelque chose, mais encore ? Qu’est-ce qu’une boule de Moulins ? C’est une invention. En 1870, alors que Paris est encerclé, les ingénieurs Louis-Emile Robert, Pierre-Charles Delort et un certain Vonoven ont l’idée de fabriquer un moyen de transport des correspondances vers la capitale, par la Seine. Dans des boules en zinc, inoxydable à l’eau, fermées aux deux extrémités par un couvercle soudé, munis de 12 ailettes en métal leur permettant de tourner sur elles-mêmes, comme une roue à aubes, sont enfermées 400 à 600 lettres. Dès décembre 1870, en accord avec la Poste, les lettres à destination de Paris passant par ce moyen de transport sont rassemblées à Moulins, dans l’Allier, la ville donnant son nom aux boules. Ces dernières, remplies et fermées, sont alors déposées dès le 4 janvier 1871 dans la Seine, en amont de Paris, vers Bray-sur-Seine. Les rigueurs de l’hiver, les méandres du fleuve et la vase ont raison de l’expérience. Aucune boule ne parvient à Paris dans les jours suivant leur immersion ; le service est suspendu le 28 janvier. Après la guerre, les premières boules sont récupérées en mars 1871 ; une vingtaine jusqu’en 1882. La dernière a été repêchée à Vatteville-La-Rue en 1982. Elle contenait 306 lettres, dont 62 à destination de soldats cantonnés dans la capitale.

Photo : Boule de Moulins retrouvée lors d’un dragage à Saint-Wandrille en 1968, conservé aujourd’hui dans les collections permanentes © coll. L’Adresse Musée de La Poste, Paris / La Poste.

Culture Timbres n°4 est paru

Le 4e numéro de Culture Timbres, la e-lettre d’information de l’Adresse Musée de La Poste à destination des collectionneurs et philatélistes, est paru. Un numéro toujours tourné vers l’actualité du Musée, et plus particulièrement vers les événements philatéliques ou d’histoire postale de ce dernier trimestre de l’année. On retiendra ainsi sur les expositions de la Polynésie ou de l’École Estienne, le cabinet des trésors ou encore les dernières acquisitions de la SAMP. L’abonnement à Culture Timbres est gratuit ; il suffit d’en faire la demande à :
ladresse.contact@laposte.fr .

Le fichier pdf du n°4 : Culture Timbres n°4

L’humanitaire et le culturel rejoignent les collections du musée

La salle 7 du musée, consacrée à la poste du début du XXe siècle aux années 2000, vient tout juste d’être actualisée. La réforme de 1990 créant l’établissement public La Poste, l’internationalisation de l’activité Colis, la création de La Banque Postale, l’industrialisation du traitement du Courrier et du Colis, l’amélioration de l’accueil dans les bureaux de poste sont ainsi aujourd’hui évoqués au sein des collections permanentes. Tout comme les différents partenariats sportifs menés par l’entreprise au cours de ces vingt dernières années (JO d’Albertville, France 98…). Manquaient cependant encore la présence des partenariats humanitaires et culturels auxquels La Poste est attachée. Ils figurent désormais au sein d’un vitrine dédiée aux éditions soutenues par la Fondation La Poste et aux opérations auxquelles l’entreprise est associée telles que le Téléthon ou les Pièces Jaunes.


Entrer votre courriel pour vous inscrire à ce blog et recevoir gratuitement les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 142 autres abonnés

Nos/vos photos sur Flickr

Plus de photos

Notre compte Twitter

Les archives

Des chiffres

  • 276,745 visites